AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Elric : part three - par Mouk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Elric : part three - par Mouk   Dim 19 Déc 2010 - 16:48

Débriefing ?

Je dois vous faire un rappel que je n'ai pas fait en session, mea culpa : vous n'êtes pas bilingue en 'pande.

Donc pensez-y dans votre expression. En gros, vous avez le niveau qu'a en anglais d'un lycéen lorsque c'est sa première langue. C'est à moduler selon les persos, mais l'idée est là.

Et vous avez le droit de ne pas comprendre tout aussi.


Dernière édition par Mouk le Mar 21 Juin 2011 - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totoro
Vice-Président
avatar

Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mer 22 Déc 2010 - 20:09

Previously on Elric!

Nous quittons Rakesh, et son hospitalité, et tous ensemble, avec Avan, nous mettons au point le départ du lendemain. Chacun a quartier libre pour la matinée, comme visiter l'académie d'escrime, apprendre des nouvelles recettes de cuisine ou s'acheter des petites bagouzes... Puis vient le moment de la séparation. Avan, Rotary, Elgin et Manilla partent vers le Sud et le pays de S'aleem, quant à nous, direction le Nord, Anakheera et sa Comtesse qui apparemment vaut le coup d'oeil. 30 à 40 jours plus tard, nous devrions nous retrouver à Valed-Hal pour parlementer avec le dernier pays.

Après une semaine de voyage, nous arrivons à Anakheera, la Capitale du pays Anakhazan. Les bâtiments sont bâtis dans une belle pierre rouge mais l'ensemble n'est pas aussi finement détaillé qu'à Rämeer. La ville est séparée par un fleuve et les deux rives ont l'air d'appartenir à deux univers différents. D'un côté des rues droites et un calme qui font penser à Vilmir (un peu non ?), de l'autre le fourmillement d'une population qui s'adonnent à des activités qu'il est plutôt rare d'observer en début d'après-midi. Des salons de thé s'échappent des rires, des bouffées de fumées qui rappelleront de bons souvenirs à certains et des demoiselles légèrement vêtues et souriantes derrière leurs voiles transparents. Ces réjouissances ne manquent pas d'attirer notre oeil, et d'exciter notre curiosité.

Nous sommes conduits au palais de la Comtesse Guyet (à l'oreille), grâce à la recommandation de Rakesh. On nous précise que la Comtesse est indisponible, absorbée par son entrainement martial. Néanmoins, ils nous laissent y assister. L'intérieur du Palais est très raffiné et un peu plus dans le ton de ce à quoi nous avait habitué ce continent. La comtesse, remarque immédiatement notre arrivée, et notre accoutrement qui nous désignent comme des combattants. Elle est elle même revêtue d'une armure, porte une épée et un bouclier et son casque masque son visage. Malgré cela, aucun d'entre nous ne doute que sa beauté est remarquable. Prenant la parole, elle s'adresse à nous, et souhaite savoir si nous sommes intéressés par un duel en trois touches contre elle. Mob' saute sur l'occasion. Il ne devait pas s'attendre à ce qu'elle soit si forte car il n'est pas à son avantage dans les premières passes, mais il parvient à faire la différence et remporte le duel. Il est félicité et la comtesse fait remarquer que l'épée longue lui a posé plus de soucis qu'elle n'aurait cru. Pour ne pas faire atteinte à leur amour-propre, je tairai les noms d'Azevoraye et de Daenyc, qui se sont fait powned dans les 2 duels qui ont suivi... (oups...).

Après un petit rafraichissement, nous la retrouvons, dans toute sa splendeur (même Mob' fait son faux-cul, c'est pour dire), dans un salon où nous pouvons alors discuter de la raison de notre venue. Elle nous parle de sa capitale, de l'autre conte et de l'autre rive. Nous lui parlons des chevaux, ce qui l'intéresse. D'ailleurs, elle aussi finira par en acheter deux, pour la modique somme de ... 8000 R. Mais ce qui retiendra le plus notre attention dans cet échange sera la partie sur la ligue de l'érudition tumultueuse. En effet, 2 des leurs étaient passés quelques semaines avant nous rendre visite à la comtesse, puis ils se seraient aventurés dans la forêt d'Aganin (je ne me souviens plus du nom...), réputée pour être dangereuse, (Leur Troos à eux), et n'en seraient pas revenu. Une personne du nom d'Edwulf est à la recherche d'aventurier courageux pour une opération rescue dans la forêt. Il a élu domicile à l'auberge de l'Akrass d'Or.

Nous nous empressons de nous y rendre afin de rencontrer cet Edwulf. Il est dans sa chambre, à l'étage. Nous frappons à la porte en disant que nous souhaitons nous rendre dans la forêt. Un "homme" encapuchonné ouvre la porte, nous distinguons à peine son visage. Il a l'air extrêmement maigre et de n'avoir que la peau sur les os. Pendant toute la conversation, il fait des rondes jusqu'à la porte et vérifie que personne n'écoute dans le couloir. Sa nature ne nous échappe pas, c'est un démon. Après maintes palabres nous sommes d'accord pour partir vers la forêt dès le lendemain. Ah au fait, devinez qui nous allons sauver: Simbos le retour !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 30 Déc 2010 - 11:32

Merci Gwendal pour cet excellent résumé.

Je précise juste les orthographes :

Rotari
Comtesse Anathaym Guyë
Forêt d'Haghan'iin
Akras d'Or
Sinbos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pilcore
Grand Voivod de la CCL
Grand Voivod de la CCL
avatar

Taureau Chèvre
Nombre de messages : 1353
Age : 38
Localisation : En capitale mon bon ami...en capitale
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 30 Déc 2010 - 22:29

Mouk a écrit:

Rotari

plus d'info & de spoils ici : Spoil de la mort sur le monde d'Elric! (à la fin du monde c'est la fin du monde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mer 26 Jan 2011 - 13:32

Bon bon bon, je ne serais pas là pour la prochaine session d'Elric, et comme j'avais en tête des truc à faire bin je vais en parler ici. ça concerne surtout Anass.

@ Anass : "bon j'ai plus le temps de tenir à jour l'encyclopédie qu'on avait commencer sur la faune, la flore, la cartographie terrestre (géographie) et céleste (constellations) du pays inconnu de l'Est à cause de mes nouvelles études qui me prennent tout mon temps libre et qui comme tu peux l'imaginer sont des plus importante pour nous 3 (petit regard vers Mob). je peux te confier cette tache si tu n'as rien à faire pendant ton temps libre?
En plus il faut rattraper le retard de la semaine passé et aussi pour continuer dans les prochains jours...."
(hey ouai à la dernière session j'avais zapper de le faire donc on le fait de mémoire)

@ Ophrys : "ton aide sera appréciable pour cette tache car tu doit avoir une bonne connaissance des constellations... vu ton expérience de marin."

bon et si on entre dans la forêt de Troos bis, je te sollicite pour toutes les découvertes de plantes qu'on pourrait faire et leur utilité Smile mais bon je pense bien que tu vas être au taqué (content)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ELECTRONUS
Grand Ancien


Nombre de messages : 2165
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 27 Jan 2011 - 14:25

Aucun problème.

Et juste pour dire que je suis la 6666ème vue sur ce thread !!

_________________

HYPER VÉNÈRE FOR THE WIN!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 27 Jan 2011 - 14:59

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
P'tit Mouk
Administrateur
avatar

Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 5817
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 28 Jan 2011 - 15:52

Tiens, j'ai relu tout le baratin du début de la page : l'histoire où Ebroine me reloutait à propos de la baston géante contre Gorjin. Ca m'a énervé. Dommage que tu ne sois pas là samedi Xav, j'aurai bien voulu qu'on en reparle encore pour attiser le braises (je trouve qu'on est un peu trop soudé en ce moment, on ressemblerait presque à un vrai groupe...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alcdf.forumactif.com
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 28 Jan 2011 - 16:07

(yeux) il joue pas la fin de son perso?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 28 Jan 2011 - 16:24

torn a écrit:
il joue pas la fin de son perso?

Réponse demain en session.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 28 Jan 2011 - 16:58

Crying or Very sad je serais pas là Crying or Very sad

faites un bon débrief!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
GROB
Président
avatar

Nombre de messages : 1835
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 28 Jan 2011 - 17:32

c'est vrai , on c'est pas foutu sur la gueule dans une grosse mêlée entre nous.
Je suis chaud....je suis très très chaud.
En plus cette fois y aura pas le forgeron pour venir nous ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Dim 30 Jan 2011 - 20:22

Débriefing ?

Très bonne session de mon point de vue, dense, avec beaucoup de choses.
Par contre, j'ai grave merdé pour le combat sur la partie blessure & inconscience.
J'ai confondu le "unable to fight" de certaines blessures majeures avec celui des blessures mineures qui, accumulées, font une perte équivalente à une majeure. Du coup, je me suis un peu replongé dans les règles, et en fait, j'avais même une mauvaise interprétation du "unable to fight".

C'est beaucoup plus simple que ce que je pensais. Faudra que je vous imprime une version correcte pour la prochaine fois (d'ailleurs, votre version est grave pas à jour, en regardant...vous êtes en 2.05, et les règles sont en 2.11 et passent en 2.12 avec ce que je corrige Shocked ).

Donc :
- si vous avez une blessure majeure, selon la blessure, vous serez soit immédiatement inconscient, soit inconscient dans un nombre de rounds égal à vos points de vie restants au moment de la blessure (même si vous êtes reblessé après, ce nb de rounds ne bouge pas). Si vous réussissez votre jet de Luck, vous ne perdez pas les points de caractéristique, et vous serez inconscient dans un nb de rounds égal à vos points de vie restants.

- si vous avez une accumulation de blessures qui correspond à une blessure majeure, vous ferez un jet de POW x 4 pour éviter un évanouissement immédiat. Si vous résistez, vous restez conscient. Là j'ai merdé.

- A 2 points de vie ou en dessous, vous êtes inconscient. C'est automatique.

Les seules exceptions à ces règles, à votre connaissance, passent par des drogues (cf résistance à la douleur, pour les potions génériques).

A part ça, je suis content qu'on ait pu avancer autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Mouk
Administrateur
avatar

Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 5817
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Dim 30 Jan 2011 - 21:31

Ouais, donc le débrief' :

Voir post de Gwendal, plus bas.

Je stop là, peut-être que je continuerai plus tard. Ou peut-être qu'un autre prendra le relais.

PS : j'ai trouvé le Quinté+ dans l'ordre du Grand Prix d'Amérique à l'hippodrome de Vincennes, cote 100 contre 1 ! (content)
Ca n'aurait pas été le prix d'Amérique, je me serais fait plus de 5000 boules aujourd'hui Sad


Dernière édition par P'tit Mouk le Lun 31 Jan 2011 - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alcdf.forumactif.com
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Dim 30 Jan 2011 - 22:03

P'tit Mouk a écrit:
Ouais, donc le débrief' :

Nous venions de quitter Edwulf, le démon de la Sagesse Vagabonde. Etant donné que nous devions le retrouver le lendemain matin pour partir en direction de la Forêt d'Haghan'iin (pour y retrouver Sinbos), nous faisons nos provisions de rations.
C'est alors que Ebroine nous explique qu'il pourrait rester en ville pour y vendre quelques chevaux.

Nous terminerons la journée dans une fumerie d'opium puis dans une auberge. Ophrys en profitera pour envoyer un message à Avan pour lui expliquer que nous arriverons à Valed'hal avec quelques jours de retard.

Le lendemain, nous voilà en route vers la forêt avec Edwulf. Celui-ci a acheté deux chameaux et les "consommera" sur le chemin. Anass et Azévoraye tenteront de l'espionner pour voir ce qu'il en fait, mais le démon semble avoir la capacité de détecter les créatures qui l'entrourent. Bref, en examinant les carcasses des chameaux, nous comprendront qu'il draine les muscles des animaux par un procédé qui nous est inconnu.
Peu après, Mob'Taresh tentera de lancer un Muddle sur Edwulf, mais ce dernier, en une seconde et sans incanter, invoquera un globe de ténèbres autour de lui. Lorsqu'il mettra fin à ce sort, Edwulf nous mettra en garde : une tentative supplémentaire pour lui nuire, et il fout le camp.

La nuit précédant noutre arrivée, Daenyc a une vision en contemplant les étoiles. Dans les constellations, il voit tout d'abord un oeil. Comme si une entité colossale nous observait, ni de façon maléfique, ni protectrice. Puis il a une 2e vision : il voit un arbre humanoïde avec des yeux malfaisants, tendant ses branches vers Daenyc pour s'emparer de lui.
Pour le moment, nous n'en saurons pas plus. A noter que nous venons de fêter le 2e anniversaire de notre rencontre.

7 jours plus tard,

>>La vision de Daenyc a eu lieu la veille de votre arrivée à la forêt d'Haghan'iin, pas 7 jours avant.

nous arrivons à la lisière de la forêt d'Haghan'iin. Edwulf ne veut toujours pas nous en dire plus sur Sinbos ou les dangers qui se trouvent dans cette forêt. Toutefois, nous ne devons nous enfoncer dans la forêt que de quelques centaines de mètres.
La forêt est très particulière : les buissons peuvent se mouvoir et les plantes s'écartent sur notre passage. Il nous semble même appercevoir des yeux dans certains bosquets. Puis un vrombissement se fait entendre, le son de dizaines de petites ailes qui semblent s'approcher.

Soudain Edwulf disparaît et plusieurs flèches volent sur nous. Nous sommes tombés dans une embuscade : des créatures nous tirent dessus depuis les arbres. Le combat s'annonce mal : plusieurs d'entres-nous sont déjà salement blessés. Nous repérons finalement les créatures : des végétaux humanoïdes avec des têtes de mantes-religieuses et possédant de petites ailettes qui leur servent à communiquer. Et comme si ça ne suffisait pas, des buissons et des arbres essaient de nous saisir, des lianes s'enroulent autour de nos chevilles et des spores se dispersent sur nous.
Nous parviendrons finalement à tuer ou à faire fuir tous nos ennemis, non sans mal.

Nous reprenons finalement la route, sans Edwulf. C'est alors qu'une centaine de mètres plus loin, nous tombons enfin sur Sinbos... ou du moins la chose que nous pensons être Sinbos. Un petit arbre vaguement humanoïde se tient devant nous, avec quelques boucles d'oreille accrochées à l'écorce. Sinbos a été transformé en arbre. Il ne peut que gémir et ne peut pas se déplacer. C'est alors que Edwulf réapparaît.

>>Edwulf est réapparu avant que vous ne trouviez Sinbos. Il vous a d'ailleurs dit qu'il était dans les quelques mètres autour de vous.

Il nous explique que "son employeur" a longuement cherché le moyen d'annuler la transformation, sans succès. Nos ordres sont simples : libérer Sinbos... par la mort s'il le faut.

Nous tenterons bien un Assimilé forme sur lui pour lui redonner apparence humaine, sans résultat probant. Alors que de nouveaux vrombissements se font entendre, nous choisissons de déraciner Sinbos pour l'emmener hors de la forêt.

Après avoir couru quelques centaines de mètres, Sinbos sur les épaules, nous parvenons enfin à sortir du bois. Sinbos est de plus en plus faible et nous décidons de le replanter (avec un Bounty of Strasha). Il nous faut maintenant décider du sort du scribe. Edwulf nous explique que "son employeur" n'avait pas grand espoir sur le sort de Sinbos... peut-on vraiment l'aider ? La question se pose, d'autant plus que Sinbos semble réclamer la mort.

Azévoraye proteste, il veut que nous retournions dans la forêt pour trouver le moyen de l'aider... mais Ophrys et Mob'Taresh finiront par le convaincre. Mob pourfend Sinbos d'un coup d'épée. Nous avions passé des jours sur Melniboné pour sauver Sinbos, nous étions même mort pour lui. Et malgré cela, le sort nous oblige à le tuer de nos propres mains. Sa mission accomplie, Edwulf disparaît.
Malgré les contestations de Ophrys et d'Azévoraye, Mob'Taresh dissèque la dépouille de Sinbos, puis mettra feu à son corps.

Il fait presque nuit, aussi nous prenons la décision de monter notre campement à quelques centaines de mètres de la forêt. C'est au beau milieu de la nuit que le groupe est réveillé : Azévoraye sort de la forêt en courant à toute allure, gueulant qu'il est poursuivit par les créatures. Quelques flèches s'envolent vers nous, sans succès. Azévoraye s'est rendu dans la forêt seul, en pleine nuit, avec les deux derniers litres d'huile de lampe. Apparemment, il comptait incendier le grand arbre de la vision de Daenyc. Malgré cette tentative ratée, il affirme que les créatures n'y voient pas plus en pleine nuit que les humains. Nous ne continueront pas davantage la discussion.

Nous repartons le lendemain pour Anakheera, retrouver Ebroine.

>>Il manque la seconde vision de Daenyc, la veille de votre arrivée à Anakheera.

Ce dernier a deux bonnes nouvelles à nous annoncer : tout d'abord, il a vendu 5 chevaux à des tarifs indécents (plus de 20.000 rhands au total). La seconde nouvelle n'en est pas forcément une bonne : il a fait la connaissance d'une jeune femme nommée Tiziri et semble en être tombé amoureux... il n'aspire plus qu'à se poser, à rester avec elle, et nous explique qu'il va quitter notre groupe. Malgré le fait que nous tentons de l'en dissuader, sa décision est prise. Il pense rester dans l'Est Inconnu pendant quelques années,

>>pas forcément quelques années, Ebroine n'a pas avancé de durée, en fait.

mais espère bien retourner un jour dans les Jeunes Royaumes, pour les faire découvrir à sa bien-aimée. Il nous affirme que ce n'est qu'un au revoir et veut continuer à correspondre avec nous par le biais de messages laissés à la banque du Vieux Hrolmar (là où nous avions ouvert des comptes avant de partir). Il nous demande d'y passer une ou deux fois par an... enfin, faudrait-il encore que nous puissons ouvrir une route commerciale entre ces deux mondes que tout oppose...

Nous passons notre dernière soirée avec lui dans une riche auberge de la ville.

Le surlendemain, nous prenons la route en direction de Valed'hal, la cité où se trouve le Haut Sénat, là où nous devions retrouver Avan, Elgin, Rotari et Manilla.

Je stop là, peut-être que je continuerai plus tard. Ou peut-être qu'un autre prendra le relais.

PS : j'ai trouvé le Quinté+ dans l'ordre du Grand Prix d'Amérique à l'hippodrome de Vincennes, cote 100 contre 1 !
Ca n'aurait pas été le prix d'Amérique, je me serais fait plus de 5000 boules aujourd'hui Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totoro
Vice-Président
avatar

Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 31 Jan 2011 - 4:30

Merci pour la première partie Flo, t'as fait le plus dur!
C'est vrai qu'on avait jamais fait autant de choses en une session. Je crois que nous sommes passés par beaucoup d'émotion, c'était top !

Nous venions de quitter Edwulf, le démon de la Sagesse Vagabonde. Etant donné que nous devions le retrouver le lendemain matin pour partir en direction de la Forêt d'Haghan'iin (pour y retrouver Sinbos), nous faisons nos provisions de rations.
C'est alors que Ebroine nous explique qu'il pourrait rester en ville pour y vendre quelques chevaux.

Nous terminerons la journée dans une fumerie d'opium puis dans une auberge. Ophrys en profitera pour envoyer un message à Avan pour lui expliquer que nous arriverons à Valed'hal avec quelques jours de retard.

Le lendemain, nous voilà en route vers la forêt avec Edwulf. Celui-ci a acheté deux chameaux et les "consommera" sur le chemin. Anass et Azévoraye tenteront de l'espionner pour voir ce qu'il en fait, mais le démon semble avoir la capacité de détecter les créatures qui l'entrourent. Bref, en examinant les carcasses des chameaux, nous comprendront qu'il draine les muscles des animaux par un procédé qui nous est inconnu.
Peu après, Mob'Taresh tentera de lancer un Muddle sur Edwulf, mais ce dernier, en une seconde et sans incanter, invoquera un globe de ténèbres autour de lui. Lorsqu'il mettra fin à ce sort, Edwulf nous mettra en garde : une tentative supplémentaire pour lui nuire, et il fout le camp.

Cela fera bientôt une semaine que nous avons quitté Ebroine. La nuit précédant notre arrivée, Daenyc a une vision en contemplant les étoiles. Dans les constellations, il voit tout d'abord un oeil. Comme si une entité colossale nous observait, ni de façon maléfique, ni protectrice. Puis il a une 2e vision : il voit un arbre humanoïde avec des yeux malfaisants, tendant ses branches vers Daenyc pour s'emparer de lui.
Pour le moment, nous n'en saurons pas plus. A noter que nous venons de fêter le 2e anniversaire de notre rencontre.

Le lendemain, nous arrivons enfin à la lisière de la forêt d'Haghan'iin. Edwulf ne veut toujours pas nous en dire plus sur Sinbos ou les dangers qui se trouvent dans cette forêt. Toutefois, nous ne devons nous enfoncer dans la forêt que de quelques centaines de mètres.
La forêt est très particulière : les buissons peuvent se mouvoir et les plantes s'écartent sur notre passage. Il nous semble même appercevoir des yeux dans certains bosquets. Puis un vrombissement se fait entendre, le son de dizaines de petites ailes qui semblent s'approcher.

Soudain Edwulf disparaît et plusieurs flèches volent sur nous. Nous sommes tombés dans une embuscade : des créatures nous tirent dessus depuis les arbres. Le combat s'annonce mal : plusieurs d'entres-nous sont déjà salement blessés. Nous repérons finalement les créatures : des végétaux humanoïdes avec des têtes de mantes-religieuses et possédant de petites ailettes qui leur servent à communiquer. Et comme si ça ne suffisait pas, des buissons et des arbres essaient de nous saisir, des lianes s'enroulent autour de nos chevilles et des spores se dispersent sur nous.
Nous parviendrons finalement à tuer ou à faire fuir tous nos ennemis, non sans mal.

Nous reprenons finalement la route, alors que Edwulf réapparait. C'est alors qu'une centaine de mètres plus loin, nous tombons enfin sur Sinbos... ou du moins la chose que nous pensons être Sinbos. Un petit arbre vaguement humanoïde se tient devant nous, avec quelques boucles d'oreille accrochées à l'écorce. Sinbos a été transformé en arbre. Il ne peut que gémir et ne peut pas se déplacer. Edwulf nous explique que "son employeur" a longuement cherché le moyen d'annuler la transformation, sans succès. Nos ordres sont simples : libérer Sinbos... par la mort s'il le faut.

Nous tenterons bien un Assimilé forme sur lui pour lui redonner apparence humaine, sans résultat probant. Alors que de nouveaux vrombissements se font entendre, nous choisissons de déraciner Sinbos pour l'emmener hors de la forêt.

Après avoir couru quelques centaines de mètres, Sinbos sur les épaules, nous parvenons enfin à sortir du bois. Sinbos est de plus en plus faible et nous décidons de le replanter (avec un Bounty of Strasha). Il nous faut maintenant décider du sort du scribe. Edwulf nous explique que "son employeur" n'avait pas grand espoir sur le sort de Sinbos... peut-on vraiment l'aider ? La question se pose, d'autant plus que Sinbos semble réclamer la mort.

Azévoraye proteste, il veut que nous retournions dans la forêt pour trouver le moyen de l'aider... mais Ophrys et Mob'Taresh finiront par le convaincre. Mob pourfend Sinbos d'un coup d'épée. Nous avions passé des jours sur Melniboné pour sauver Sinbos, nous étions même mort pour lui. Et malgré cela, le sort nous oblige à le tuer de nos propres mains. Sa mission accomplie, Edwulf disparaît.
Malgré les contestations de Ophrys et d'Azévoraye, Mob'Taresh dissèque la dépouille de Sinbos, puis mettra feu à son corps.

Il fait presque nuit, aussi nous prenons la décision de monter notre campement à quelques centaines de mètres de la forêt. C'est au beau milieu de la nuit que le groupe est réveillé : Azévoraye sort de la forêt en courant à toute allure, gueulant qu'il est poursuivit par les créatures. Quelques flèches s'envolent vers nous, sans succès. Azévoraye s'est rendu dans la forêt seul, en pleine nuit, avec les deux derniers litres d'huile de lampe. Apparemment, il comptait incendier le grand arbre de la vision de Daenyc. Malgré cette tentative ratée, il affirme que les créatures n'y voient pas plus en pleine nuit que les humains. Nous ne continueront pas davantage la discussion.

Nous repartons le lendemain pour Anakheera, retrouver Ebroine.

La deuxième vision de Daenyc est survenue 2 jours avant que nous arrivions à Anakheera, lors de notre retour depuis la forêt. Il se met à contempler le ciel dans une sorte de transe, et plus particulièrement une étoile qui brille plus que toutes les autres. Il revoit alors toujours cet oeil, sorte de juge, qui observe inexorablement. Puis son regard est attiré par une constellation. Elle a la forme d'un chariot. Ce chariot se met à se mouvoir, il tourne dans le ciel autour de lui, se rapprochant puis s'éloignant. Et alors qu'il est dans une courbe au loin, Daenyc s'attend à ce qu'il revienne, mais il disparait, et le voilà qui reprend ses esprits...

Une fois en ville, nous retrouvons Ebroine. Ce dernier a deux bonnes nouvelles à nous annoncer : tout d'abord, il a vendu 5 chevaux à des tarifs indécents (plus de 20.000 rhands au total). La seconde nouvelle n'en est pas forcément une bonne : il a fait la connaissance d'une jeune femme nommée Tiziri et semble en être tombé amoureux... il n'aspire plus qu'à se poser, à rester avec elle, et nous explique qu'il va quitter notre groupe. Malgré le fait que nous tentons de l'en dissuader, sa décision est prise. Il pense rester dans l'Est Inconnu quelques temps, mais espère bien retourner un jour dans les Jeunes Royaumes, pour les faire découvrir à sa bien-aimée. Il nous affirme que ce n'est qu'un au revoir et veut continuer à correspondre avec nous par le biais de messages laissés à la banque du Vieux Hrolmar (là où nous avions ouvert des comptes avant de partir). Il nous demande d'y passer une ou deux fois par an... enfin, faudrait-il encore que nous puissons ouvrir une route commerciale entre ces deux mondes que tout oppose...

Nous passons notre dernière soirée avec lui dans une riche auberge de la ville. C'est pendant cette soirée que Ebroine nous réexplique que, lorsque nous étions avec Idean dans le Désert des Soupirs, il a reçu la vision d'un continent inconnu. Pensant que cela pourrait nous aider par la suite, il a recopié intégralement sa vision et a dessiné la carte de ce continent inconnu. Ce dernier semble être composé de plusieurs vastes îles, et sa vision suggère qu'il y aurait d'imposantes cités par endroit.

Le surlendemain, nous prenons la route en direction de Valed'hal, la cité où se trouve le Haut Sénat, là où nous devions retrouver Avan, Elgin, Rotari et Manilla.

Nous empruntons la route pavée qui joint Anakheera à Valed'Hal, en ce deuxième jour d'automne. Les paysages aux alentours sont plaisants. Nous croisons de temps en temps de petits villages et quelques fermes isolées. Au bout de quelques jours de voyage, Mob' fait une remarque intéressante. L'endroit où nous nous trouvons ressemble très fortement à celui que nous avons vu lors de notre vision provoquée par Aidan dans le désert des soupirs. Ce n'est pas exactement le lieu même, mais cela y ressemble très fortement. Cela semble dur à croire, mais il y a un an, nous avions vraiment eu un aperçu de notre avenir. Peut être que ces histoires de Destin ne sont pas totalement du pipeau...

Un quinzaine de jours après notre départ, le 17 du mois, nous arrivons à Valed'Hal, en réalité parfaitement dans les temps avec ce que nous avions prévu avec Avan. La ville est loin d'être aussi exubérante que ce que nous avions vu jusqu'à présent (en tout cas pour le côté de la comtesse). Des constructions régulières dans des couleurs variants dans des teintes de gris sans réelle originalité. Les habitants ont la peau halée, les cheveux bruns lisses et les yeux bridés, leurs vêtements sont simples. Nous remarquons néanmoins quelques marginaux habillés en couleurs flashy. Cela dénote en réalité les fonctions politiques ou militaires de certaines personnes. Par exemple, nous apercevons une troupe de miliciens en vert avec à leur tête un homme en violet. D'ailleurs, à notre entrée dans la ville, ces miliciens nous interrogent. Ils veulent savoir d'où nous arrivons et le motif de notre venue. Après nous avoir observés, ils veulent également savoir si nous sommes des mercenaires, car la ville pourrait avoir besoin de nos services. Apparemment une grande bataille est sur le point d'éclater.

Nous prenons congé du milicien et rejoignons Avan et sa bande au bâtiment du Haut Sénat. Il est heureux de nous voir, mais s'inquiète immédiatement de l'absence d'Ebroïne. Nous lui racontons tout de nos trois dernières semaines, partageons avec Manilla l'affreuse nouvelle de la mort de Sinbos et en venons à cette histoire de Bataille. Voilà ce qu'il nous apprend: la nation de Phum, il y a deux jours de cela, a prévenu et envoyé plusieurs centaines de leurs soldats prêtres-mages afin de raser la ville d'Ylad, à quelques jours au nord ouest de Valed-Hal. Cela en représaille de la mort de l'un de leur sorcier qui était alors en pèlerinage dans les montagnes des Dents de Shenkh, assassiné, il semblerait, par un fameux assassin bleu. Or, ce groupe d'assassins serait apparemment originaire de la ville d'Ylad. Cela servirait à la fois d'exemple et de rappel quant à qui est la patron dans cette région du monde.

Avan a déjà dit qu'il aiderait, avec Elgin, Rotari et Manilla, durant la bataille. Ouvrir la route commerciale est passée au second plan, et de toute façon cette aide pourrait être la pierre d'angle, la clé de voute d'un début de "fraternisation" entre les deux continents. Il nous dit que nous sommes libre d'aider ou non. Des centaines de soldats, peu habitués à la guerre feront front contre des prêtres-mages dont les capacités ne nous sont pas inconnus, notre aide serait très certainement précieuse. Néanmoins, un maître de guerre a planché sur la création de machines de destruction et tous les espoirs reposent en majorité sur lui et ses inventions. Une fois encore, le choix est difficile, mais nous aiderons !

Le Lendemain, alors que nous avons à peine eu le temps de souffler, nous partons avec un détachement de soldats rejoindre Ylad. La route prendra trois jours. En chemin, nous entendons des cliquetis, cliquetis similaires, encore une fois, à ceux de la vision d'Aidan. Cela se rapproche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 31 Jan 2011 - 11:49

Merci à Flo et Gwendal pour vos excellents résumés.

J'ajoute une chose : Ebroine vous a remis une carte qu'il a faite de tête à partir de sa vision chez Idean.
Elle représente une région qui vous êtes totalement inconnue.
Il pensait que ça avait peut-être un lien avec votre destin, et que ça serait sans doute plus utile à vous qu'à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 31 Jan 2011 - 13:28

Dans un soucis de compilation, et histoire de poursuivre le travail effectué par Romain pour tracer tous vos CR de session en un unique doc épuré et dispo dans votre classeur (classeur qui commence à être un peu petit, d'ailleurs, il faudra que je vous en trouve un autre / un plus grand), pouvez-vous compiler en un post les deux résumés avec les corrections qui vont bien ?

Merci aux scribes de la Ligue de l'Erudition Tumultueuse qui se pencheront, en souvenir de Sinbos, sur cette tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Mouk
Administrateur
avatar

Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 5817
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 31 Jan 2011 - 15:21

Résumé compilé dans le post de Gwendal, corrections apportées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alcdf.forumactif.com
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 31 Jan 2011 - 15:42

Merci Bro.

Ca me rappelle trois corrections :
- Edwulf a disparu quelques fractions de secondes après s'être pris une flèche. Il n 'avait pas l'air particulièrement souffrant en revenant, cela dit.
- les hommes de Phum sont des prêtres-guerriers, appelés aussi Chevaliers de Tumbru
- C'est un ingénieur de Maidahk, et pas un seigneur de guerre, un certain Loheb Bakra, qui a mis au point les machines de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 31 Jan 2011 - 16:38

Pour l'avenir, pensez-vous que nous devons maintenir les sessions à 3 PJ sur 5, vu ce premier test ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 31 Jan 2011 - 17:01

Au fait (gosh j'en poste des trucs, va falloir remonter haut pour tout suivre), j'ai fait une autre coquille sur la réanimation de Daenyc : la perte de points de vie qu'il subissait avait certes lieu tous les rounds, mais vos soins n'arrivaient pas immédiatement, et seulement au bout de 3 rounds (car magiques et pas avec un Physik, sans quoi, avec un critique, ils seraient arrivés immédiatement). Donc Daenyc avait 2 points de vie de moins que ce qu'on a calculé (je n'avais pris en compte qu'un round de perte au lieu de 3).
Ca ne change rien à sa survie puisqu'étant remonté à +1, il aurait en fait dû être à -1, mais néanmoins stabilisé grâce à vos soins.

Bref, c'est du détail, mais ça ne le sera peut-être pas pour un autre la prochaine fois.

J'en profite d'ailleurs pour mentionner que Physik, dans le feu de l'action, globalement, aurait dû être géré un peu différemment :
- vous faites un jet (que vous ne voyez pas...hi hi hi) au round où vous tentez les soins. Vous précisez avant ce jet si vous préférez la qualité ou la rapidité.
- Si vous faites critique, vous ajoutez immédiatement 1D3 points de vie si vous avez choisi la rapidité, ou 2D3 points de vie 2 rounds après si vous avez choisi la qualité
- si vous faites pas critique, on voit ce que vous avez fait 2 rounds après...le plus souvent 1D3, mais parfois des entailles pour 1D3 points de dommage, hi hi hi, c'est la surprise du 3 ème round.

Je ne vous fais pas voir le résultat de votre jet car il peut se produire quelque chose pendant ces rounds de latence, et peut-être que vous allez décider d'abandonner vos soins (et un critique ?) pour aller ailleurs...ou peut-être que quelqu'un va vous faire interrompre vos soins parce que vous faites vraiment n'importe quoi avec cette aiguille rouillée...

Bref, c'est encore du détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Mouk
Administrateur
avatar

Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 5817
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mer 2 Fév 2011 - 10:05

Bon, après tout ce que nous avons vu par les visions d'Idean, dans le Désert des Soupirs, et ce que nous allons vivre maintenant, je crois que c'est le moment où jamais d'utiliser votre plante pour voir l'avenir.

Ce qu'il va se passer demain, cette guerre... elle pourrait changer complètement la face de ce continent. Et souvenez-vous de la dernière vision qu'on a eu, dans le Désert... un véritable charnier, des corps partout... on se dirige droit vers une débacle

Il faut prendre cette plante/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alcdf.forumactif.com
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 7 Fév 2011 - 13:11

ok pour la plante.

merci pour le débrief.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mar 8 Fév 2011 - 18:27

Je dois changer un truc sur les points de destin.

Dans le cas où vous allez tomber inconscient (à +1, +2 ou plus de points de vie restants, que ce soit une inconscience automatique ou un jet raté ou une blessure majeure), il est un peu cher de payer un point de destin complet pour éviter cette éventualité. Surtout que vous n'êtes pas sûr que votre inconscience va vous être aussi préjudiciable que la mort (vos compagnons finiront peut-être par coucher vos adversaires, finalement, ou vous serez peut-être capturés pour un échange de rançon).

Donc, finalement, dès que vous voulez faire appel au destin pour éviter l'inconscience, ça ne vous coûtera qu'un demi-point de destin.

Par contre, si vous tombez inconscient à 0 ou moins, vous êtes bien partis pour caner, sans intervention...donc éviter ça coûtera un point de destin complet.

Cette mesure est rétroactive sur la dernière session.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 25 Fév 2011 - 14:34

On va déterminer les carac de vos chevaux.
Depuis le temps, vous avez eu l'occasion de faire votre choix. Dites-moi ce que vous souhaitez (grand, petit, fort, robuste, rapide...) et je verrai ce que vous aurez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totoro
Vice-Président
avatar

Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 25 Fév 2011 - 14:59

J'en veux un trop méga rapide! Même que je l'ai appelé Choc le Foc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Mouk
Administrateur
avatar

Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 5817
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 25 Fév 2011 - 17:46

Ready Cash (6 ans) = 100% win
Vainqueur au Prix d'Amérique 2011, vainqueur au Prix de France 2011. Champion du monde donc.
Cote moyenne : environ 1,2 contre 100... complètement imba. Et c'est un Français.
Record de vitesse moyenne sur 2100m : 51 km/h au trot (et pas au galop...)

Autant te dire que ton p'tit Choc le Foc il peut aller se coucher, même si c'est un cheval de Shazar.
Et même avec la drogue melnibonéene pour chevaux, il a zéro chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alcdf.forumactif.com
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Ven 25 Fév 2011 - 18:19

bonne stat le Ready Cash!

Moi je veux un gentil (content) , non je rigole.
Quoique faut pas non plus que ça soit une tête de mule!
Sinon endurant, plutôt rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ELECTRONUS
Grand Ancien


Nombre de messages : 2165
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Sam 26 Fév 2011 - 16:44

J'en veux un grand (pour maximiser la surface relative du cheval par rapport au cavalier, pour les flèches) et rapide (pour enfin vous avez compris)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GROB
Président
avatar

Nombre de messages : 1835
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Lun 28 Fév 2011 - 15:03

Un gros neveu bien taré qui mord file des coups de latte et qui pars en couille pour un oui ou un non.... c'est toujours eux les plus marrent à monter, et à briser psychologiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Dim 6 Mar 2011 - 10:50

Débriefing quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Mouk
Administrateur
avatar

Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 5817
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mar 8 Mar 2011 - 1:51

Bon, j'pense que c'est à Buzu de s'y coller. Après tout, c'est toi qui a les visions et qui a pris la plante... le revers de la médaille. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alcdf.forumactif.com
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mar 8 Mar 2011 - 6:41

P'tit Mouk a écrit:
Bon, j'pense que c'est à Buzu de s'y coller. Après tout, c'est toi qui a les visions et qui a pris la plante... le revers de la médaille. Wink

Busu ou pas, ça serait pas plus mal que ça tourne, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mar 8 Mar 2011 - 11:33

Nous partons en direction de notre destin à Ylad avec un bon millier d'hommes peu discipliné, et peu organisé, avec quelques mercenaires venu pour l'argent, et un certains nombres de machines de guerre très très spéciales. A la tête de cette armée l'ingénieur qui a fabriqué ces machines.

Avan le convainc rapidement que nous sommes pas mauvais dans ce genre d'expérience et il nous demande de désigné une personne de notre groupe pour prendre la tête du régiment des mercenaires venant la plus part d'encore plus loin à l'est, d'Eshmir. finalement ce qui est convenu c'est que Avan prendra la tête des mercenaires montés à dos de chameaux, et que mob prendra la tête des mercenaires à pied (les pauvres qui n'ont pas assez d'argent pour se payer une monture! (content) ).

Sur le rappelle d'Azé, on décide de tenter l'expérience de la puissante drogue récupérée dans la forêt de Troos. après une brève discussion, il est décidé que le plus expérimenté en drogue (et en vision zarb), Daenic, prenne la drogue, et que le plus expérimenté en soin, médecine et préparation, Anass, veille sur la bonne santé du cobaye.
Cependant pendant la discussion, Daenic à une petite absence il dit qu'il va faire un tour et s'éloigne avec une outre de vin à la main. il reste quelque temps auprès d'un groupe de mercenaires posés autour d'un feu. parle avec deux d'entre eux, et reviens sans l'outre. il vous expliquera qu'il vient de rencontrer un Eshmirien nommé Tristelune, et son ami Morneplaine. Ce petit Tristelune avec sa tignasse rousse et son petit air innocent possède la même aura lugubre et lié au destin qu'Avan.

Après plus de 8h d'hallucination, Daenic se réveille pour être aimablement accueillit par Ophrys. le matin pendant le petit dej il raconte au groupe ses hallucinations :
tout commence par une première vision, il fait nuit, c'est la pleine lune, les contours de toutes les choses sont très marqué (comme dans la vision d'Idean), les contours des choses qui l'entour sont très marqués. il survole par cette nuit lugubre le future campement de l'armée que nous avons rejoint. accompagné d'un sentiment d'être un oiseau il s'éloigne de quelques miles pour tomber sur un nouveau campement beaucoup plus petit, mais pourtant tellement atypique. dans ce deuxième campement il distingue des personnes habillés de couleur unie (un mec que en rouge, un autre que en bleu...).
l'air tremble et il se retrouve le jour autour de cris, de flamme, de sang, d'énorme pierres percutant d'étranges choses volantes (des démons)... c'est la guerre autour de lui. son regard est attiré une personne vêtue tout en rouge, qui manie l'arc avec une dextérité certaine. après avoir tiré 3 flèches dans notre direction l'aire tremble a nouveau et le rêveur se retrouve plus proche de cet homme qui tire sur nos alliés. un détail frappe tout d'un coup Daenic, cet homme en rouge possède lui aussi la même aura qu'Avan (comme quoi pendant cette foutue bataille, il y aura du beau monde!).
l'aire tremble encore, nouvelle vision, il se retrouve dans un groupe en cercle autour d'objets insolites : 2 épées, un gant, un armure démontée, un cape. le groupe autour de lui qu'il perçoit comme ses proches camarades, malgré le fait qu'il ne les distingue pas vraiment comme si il ne pouvait dire qui est vraiment là (ou pas), discutent à propos des objets et une légère discorde à leur propos se fait entendre.
de nouveau un petit tremblement de l'air, le décor se trouble, il se retrouve sur un port, Edwulf arrive et lui parle.
encore un tremblement du décor, Daenic se retrouve au bord d'une falaise à côté d'une tour d'où sort un objet étrange, un genre d'énorme longue vue qui dépasse de la tour et pointe en direction des étoiles. il éprouve un très fort sentiment d'attirance.
passage furtif devant l'université de Cadsandria.
Dernier tremblement de l'air, pour la dernière vision, la plus étrange, et la plus horrible. il se retrouve sur un bateau, un gros bateau de guerre, et il observe une personne de dos, une personne de couleur de peau très pâle avec de long cheveux blanc détachés dans son dos, et une grosse épée noire accrochée à sa taille (surement le même albinos que dans le rêve de chez Idean, celui qui soufflait dans son cor). cette personne et tout le monde de l'énorme flotte de guerre (la plus grosse que j'ai jamais vue) on leur regard tourné vers le port d'Imrryr.

Nouvelle journée de marche ou on part en éclaireur pour repérer le terrain, en vain car on est trop loin de la pleine lune pour espérer trouver quoique se soit. Mobtaresh tente tant bien que mal d'éduquer l'armée qui va défendre Ylad, mais ils veulent rien entendre d'un étranger alors que leur ordre est d'aller au plus vite à Ylad.
deux jours après on arrive enfin devant les remparts d'Ylad ou des hommes viennent renforcer notre nombre, Mob se retrouve à la tête de 40 mercenaires, dont Tristelune et Morneplaine qui resteront proche de notre groupe pendant la bataille et Tristelune portera l'étendard au début de la bataille, mais s'en débarrassera rapidement pour se battre à deux mains.

Daenic fait un repérage avec un aigle au crépuscule pour trouver le camp ennemi (action qui lui rappelle étrangement ce qu'il a vécut pendant ses rêves), qui se trouve bien comme dans sa vision, la plaine de la bataille avec son petit plateau qui nous donnerons un avantage certains avec les machines de guerre aussi. Petit détail important il remarque les armures et les armes de nos futur ennemis ne sont pas normales, comme enchantée, certains on même des gant, des botte, des amulettes, des bagues ou autre qui ont l'air de posséder quelque chose de particulier. et en revenant de son repérage, il voit comme souvent en ce moment les étoiles s'animer, il distingue d'abord un œil puis ensuite une femme avec un arc qui regarde le groupe qui revient du repérage sans haine apparente sur son visage, elle tire 3 flèches dans notre direction mais ne nous touche pas alors qu'une telle entité ne peut pas louper sa cible, puis elle se retourne a 180° et tire des flèches avec une nouvelle détermination certaine.
Pendant ce temps Mob prend les choses en main avec les mercenaires et organise la troupe pour le lendemain.

Finalement on prévient Avan de la présence des ennemis comme prévu et du future de lieu de bataille. l'ordre de se positionner sur la colline est lancé, toute la petite armée se déplace et prend pied pour un événement historique!
avant de se coucher on met en place le plan de la bataille avec Avan, l'ingénieur et d'autres mecs de l'armée.


Dernière édition par torn le Mar 8 Mar 2011 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mar 8 Mar 2011 - 15:08

Une pélerine, aussi, dans les objets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GROB
Président
avatar

Nombre de messages : 1835
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mar 8 Mar 2011 - 17:27

y avais pas des bottes aussi dans le lot????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mar 8 Mar 2011 - 21:08

Pas autour du feu, alors que Daenyc voyait que certains d'entre vous discutaient des objets. Par contre, Daenyc a vu des Prêtres-Guerriers de Phum disposer de bottes à l'allure "bizarre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Mer 9 Mar 2011 - 22:23

Merci Romain pour ce résumé.

La carte issue de la vision d' Ebroïne chez Idean (cf session précédente).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 0:38

Romain a continué la compilation de tous les résumés de toutes les sessions d'Elric saisis sur ce forum. Ca fait 62 pages qui retracent vos péripéties.
Comme les résumés ont commencé à arriver au moment où ce forum est né, il manque le début de vos pérégrinations. En fait, ces 62 pages commencent au moment où vous partez explorer la forêt de Troos.

Il serait vraiment pas mal que quelqu'un prenne en charge la rédaction de ce qui précède. Faire des résumés aussi complets que ceux qui l'ont été est évidemment impossible, mais avoir une trame qui raconte vos débuts pourrait largement augmenter cette compilation (et me donner plein d'histoires à raconter à mon fils le soir). Je ne pense pas que ce soit pertinent qu'une seule personne s'y attèle, surtout que certains ont des souvenirs que d'autres n'ont pas, et vice-versa. Mais si ça se fait, une relecture de chacun apporterait les détails qu'il pourrait manquer, déjà.

Est-ce qu'il y a des motivés pour raconter ce qu'il y a eu avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 1:08

Moi quand je suis arrivé, de ce que je me souviens :

j'étais sur le "vent du changement" en tant que passager.
notre bateau c'est fait abordé par une galère de je sais plus où... un abordage plutôt rigolo (une personne qui passe par l'eau en flottant grave à son tonneau d'armure et une autre en voltigeant au bout d'une corde pour l'abordage, et un dernier qui a glissé dans une marre de sang, un perroquet qui sauve la vie d'un autre... c'était assez marrant).
à la fin de l'abordage ou mon navire en sort perdant je reconnais 5 (voir 6) personnes dont j'ai rêvé la nuit dernière. j'arrive tant bien que mal à me faire accepté comme passager sur leur navire.

...
après c'est le trou... voyage jusqu'à un port, je sais plus ou, le bateau est mis en hypothèque je crois car le capitaine n'a plus de sous pour je sais plus quoi, il va plaider sa cause auprès du roi...
pendant ce temps nous je sais plus ce qu'on fait...
...
on part à l'abordage d'un navire de pentanguien, je sais plus ou ni pourquoi... je crois on perd, c'est le noir total, et on se réveille plus tard proche de la forêt de Troos.
les pentanguiens veulent qu'on aille dans un tombeau chercher des parchemins, chose qu'on fait et en sortant on se fait attaquer par un énorme ver.
les pentanguien sont soit mort soit en fuite... on tue le ver qui a du sang acide et qui brule tout.
comme on est proche de Troos après avoir pesé le pour et le contre on décide d'y aller chercher des plantes exceptionnelles.


début du débrief sur le fofo.

voila ce que je me souviens, ya des trous et faut remettre au propre, mais bon faut plus de souvenir pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
P'tit Mouk
Administrateur
avatar

Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 5817
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 13:19

Chapitre premier – Unis par le Destin

Tout commença au matin du 34 Sigmursan de l’An 392 des Jeunes Royaumes, à Menii, capitale de l’Ile des Cités Pourpres. Certains diront que tout cela n’est que le fruit du hasard et de la chance. Que nous étions au bon endroit, au bon moment. Mais d’autres y verront quelque chose de bien plus fort et plus troublant à la fois : ils y verront les fils du Destin. C’est devant une étrange attraction que nous fûmes réunis pour la première fois. Un vagabond dénommé Farginn Morb proposait aux badauds de grimper sur une balance géante pour y prononcer quelques mots. Si leurs dires étaient vrais, les plateaux de la balance restaient équilibrés. En revanche, si leurs dires n’étaient que mensonges, les plateaux de la balance perdaient leur équilibre. Mais pour nous six, la balance avait une réaction très particulière. Elle s’égalisait d’elle-même, comme par enchantement, puis se mettait à osciller à vive allure, si bien qu’il nous était finalement impossible de s’y maintenir. Pour s’excuser, Farginn Morb nous donna rendez-vous à la tombée de la nuit
Le soir venu, assis autour d’un feu, Farginn nous expliqua alors la signification de tout ceci. La balance nous avait révélé que, tous les six, nous avions une Destinée hors du commun. Nous étions nés sous l’égide de la Balance, voués à accomplir une chose qui dépasserait l’entendement. Les portes de Tanelorn, la cité de légende, pourraient s’ouvrir pour nous si nous acceptions d’accéder à notre Destin. Nous étions six : Ebroine, le charismatique marchand de Menii et fidèle de Goldar, Anass, l’énigmatique apothicaire du Désert des Soupirs et disciple de Maluk, Ophrys, le téméraire cuisinier corsaire de Vilmir, Mob’Taresh, l’inquiétant Baron Pan Tanguien voué aux Seigneurs du Chaos, Thramyr, le mystérieux barbare de Yu et moi-même, Azévoraye, le silencieux assassin de Dhakos et fidèle de Lassa. A l’époque, nous étions loin de nous douter des surprises que la vie nous réservait.
Alors que Farginn Morb reprit la route de son côté, nous partîmes en direction de Menii. En chemin, alors qu’une brume poisseuse s’était levée, la silhouette d’un homme robuste se détacha dans l’obscurité. Il se nommait Sterrin, Champion du Chaos, et il était sur les traces de Farginn Morb pour le mettre à mort et l’empêcher de diffuser son savoir sur la Balance. En réponse à notre silence, il sorti son épée du fourreau et me l’enfonça au milieu du ventre. Alors que la vie s’échappait de mon corps et que mes compagnons étaient incapables de rivaliser face à la puissance de Sterrin, il fit une chose dont, aujourd’hui encore, je ne comprends pas la raison. Il me guérit grâce à la magie du Chaos. Des années après, j’en porte encore la marque corruptrice sur le corps. Sterrin disparut alors dans la brume. A peine nous remettions nous de nos émotions qu’une troupe de gardes de Menii nous encerclait. Ils étaient menés par Keelara, Championne de Donblas. Elle était à la recherche de Sterrin pour le mettre hors d’état de nuire.
De retour à Menii, nous fûmes soumis à un interrogatoire excessivement long par Keelara en personne. Finalement, elle nous intima l’ordre de quitter la ville dans les plus brefs délais. La Galénia, navire corsaire sur lequel travaillait Ophrys, était donc tout indiqué. Toutefois, avant de partir, nous prîmes la décision de visiter quelque peu la région. Au gré du voyage, nous arrivâmes finalement devant les portes d’une vaste forteresse dans laquelle résidait le Marquis Gomrick Sourcils-Sévères. Cette soirée là, tout le château festoyait en l’honneur de Aglarana Sourcils-Sévères, ancêtre de Gomrick et Championne de la Loi qui, après une bataille épique, avait vaincu un adorateur de Chardros. Pendant la nuit, alors que l’on nous avait gracieusement offrit le gite, des créatures malfaisantes réussirent à s’infiltrer dans la forteresse et à enlever le Marquis Gomrick. N’écoutant que notre courage, nous partîmes à sa recherche. Finalement, les traces des créatures nous conduisirent au plus profond d’une forêt infectée par la corruption du Chaos. Au beau milieu d’un cimetière lugubre se dressaient les vestiges d’une tour inquiétante. Alors que nous nous en approchions, de terrifiantes créatures sortirent des entrailles du sol pour nous attaquer. Ces morts-vivants semblaient défendre avidement leur repaire. Malheureusement, pendant le combat, les revenants blessèrent mortellement Thramyr, qui s’effondra sans bruit. La dernière de ces créatures fut finalement réexpédiée dans les Limbes. Gomrick était retenu prisonnier dans les sous-sols de la tour, non loin d’une terrifiante statue de Chardros. Le Marquis délirait complètement, rendu fou par les maléfices du Chaos. Même si nous pûmes le ramener vivant, son esprit restera torturé à jamais. Après avoir pleuré la mort de Thramyr, Dame Lystoria, épouse de Gomrick, confia à Ophrys l’épée enchantée du Marquis. Cette lame appartenait autrefois à Aglarana, la Championne de Donblas et, après examen, nous constatâmes qu’elle possédait une volonté propre et réclamait d’être utilisée par un fidèle de la Loi. Quelques jours plus tard, nous fîmes la connaissance de Drill Farzen, capitaine corsaire de la Galénia, vaisseau sur lequel nous embarquerons. Avant le départ, il me fallût toutefois me séparer de Shaldow, mon fidèle destrier.

Chapitre second – Les chasseurs des mers

En échange de notre montée à bord, le capitaine Drill Farzen nous demanda de travailler pour lui. Travailler pour un corsaire signifie se battre pour lui. Les jours passèrent alors que nous recherchions un navire marchand à aborder. Nous fîmes la connaissance des marins de la Galénia et amis de Ophrys, notamment un dénommé Amlis, un sympathique et intrépide marin. Nous apprîmes également que la Galénia et son équipage connaissaient des difficultés financières et que le capitaine s’était vu menacer d’être destitué s’il ne remboursait pas ses créanciers. Les jours passaient tandis que les mers restaient désespérément vides. Heureusement, après quatre semaines de recherche, nous tombâmes finalement sur Le Vent du Changement, un navire marchand argimilite. L’abordage fut des plus rudes et plusieurs marins furent tués, notamment Kolend, un fidèle ami de Ophrys. Alors que tout le monde s’empressait de transporter le butin dans les calles, un passager du Vent du Changement vint trouver le capitaine Farzen. Il affirmait rechercher six individus dénommés Ebroine, Ophrys, Anass, Thramyr, Mob’Taresh et Azévoraye. Nous apprîmes alors que cet homme, Daenyc de son prénom, avait également fait la connaissance de Farginn Morb et avait lui aussi été révélé par la balance. Nous avions pleuré la disparition de Thramyr, mais il allait rejoindre notre compagnie, lui, Daenyc, sulfureux prêtre de Slortar originaire de Cadsandria. Notre compagnie était enfin au complet. Avec les calles pleines de richesses, la Galénia fit voile vers Vilmiro. Pendant la traversée, nous assistâmes à un spectacle à couper le souffle. Surgissant des océans, une terrible galère Pan Tanguienne livrait bataille à une misérable trirème de Menii. Le combat était perdu d’avance et il ne resta du navire marchand que des débris de bois voguant au gré de la marée. Arrivés sur place, nous pûmes néanmoins repêcher une survivante, Elyaha, une jeune voleuse de Dhakos. Elle restera à nos côtés durant de nombreuses aventures. Malheureusement, à peine avions nous posé le pied sur les quais de Vilmiro que les créanciers de Drill Farzen, escortés par des soldats, vinrent réquisitionner le navire. Nous assistâmes, impuissants, à la destitution du capitaine et au démantèlement de son équipage.
Peu après, nous fîmes la connaissance de Eerko Starim, le capitaine de la Vouivre, un navire de contrebande. Contre une rémunération conséquente, il nous proposa de venir l’aider à effectuer un échange de marchandises illégales dans une crique côtière du Vilmir. Même si certains d’entre-nous n’étaient pas en accord avec ce genre de pratiques douteuses, nous acceptâmes néanmoins. Quelques jours plus tard nous procédions à l’échange nocturne, espérant que rien ne viendrait perturber l’opération. Mais le sort en décida autrement. Devant les portes d’une sinistre auberge, nous aperçûmes quatre cavaliers dont l’un d’eux trainait une captive ficelée à son cheval. Nous apprendrons par la suite qu’elle s’appelait Elenne Mora. Alors que nous tentions de la délivrer discrètement, une terrifiante armure de métal se matérialisa non loin de nous. Elle brandissait un immense estramaçon et semblait être animée par magie. Tandis que nous affrontions cette manifestation du Chaos, une douzaine de bandits surgirent de l’auberge, attirés par les fracas du combat, prêts à en découdre avec nous. Nous parvînmes in extremis à fuir les lieux avec nos chevaux, emportant avec nous la pauvre captive des brigands. Une fois en sécurité, Elenne nous compta alors sa triste histoire. Fille d’un riche négociant assassiné, elle était sur les traces du meurtrier de son père, une infâme crapule prénommée Ragill. Nous finîmes par débusquer Ragill et commençâmes à l’interroger à bord du navire de Eerko Starim, qui avait repris la direction de Jadmar. Nous apprîmes alors que Ragill n’était pas l’assassin du père de Elenne. Lors d’un cambriolage, il était entré en possession d’un parchemin à la puissance insoupçonnée. Il le remit alors au père de Elenne pour que celui-ci puisse l’analyser. Il fut alors témoin de l’odieux assassinat. Avec stupeur, Ragill nous apprit que les meurtriers n’étaient autres que des guerriers Pan Tanguiens désirant coûte que coûte mettre la main sur le parchemin. Apparemment, le manuscrit était détenteur d’une puissance magique colossale. Ragill parvint néanmoins à fuir avec le parchemin tant convoité. C’est alors que les cris d’alerte des marins se firent entendre : on nous abordait. Plusieurs guerriers Pan Tanguiens étaient montés silencieusement à bord, grâce à de larges barques. Le combat qui s’en suivit fut effroyable. Les Pan Tanguiens massacraient tout ce qui se trouvait sur leur passage. Ils étaient menés par un rude guerrier maniant un terrifiant marteau projetant des éclairs à la moindre attaque. Mais avec la rage du désespoir, nous réussîmes à repousser tous les assaillants et à occire leur terrible chef. A peine étions nous remis de nos émotions qu’une brume maléfique submergea notre navire. Par un maléfice dont j’ignore encore la puissance, nous perdîmes connaissance les uns après les autres.
Nous restâmes évanouis pendant une quarantaine de jours avant d’être réveillés par un sorcier Pan Tanguien. Nous nous trouvions alors à l’orée de la Forêt de Troos. Dans le plus grand secret, les Pan Tanguiens y avaient établis un véritable campement d’une trentaine de soldats. Kerna Barr, le malfaisant sorcier Pan Tanguien, nous révéla alors dans quel but il nous avait gardé en vie. Le parchemin contenait, en partie, un rituel magique d’une puissance inégalable. Kerna Barr cherchait à tout pris à rassembler les quatre parchemins lui permettant de procéder à ce rituel destructeur. Il était déjà en possession de trois des quatre manuscrits et le dernier se trouvait dans les ruines d’une très ancienne crypte melnibonéenne, située non loin de la Forêt de Troos, à l’endroit précis où nous nous trouvions. Kerna Barr avait fait massacrer Eerko Starim et la totalité de son équipage, mais il avait besoin de nous pour fouiller les vestiges de la crypte melnibonéenne et retrouver le parchemin. En cas de refus ou d’échec de notre part, il menaça d’exécuter Elenne et de nous mettre tous à mort. Contraints et forcés, nous nous enfonçâmes alors dans les ruines du tombeau. Bien que protégée par des squelettes animés et une créature démoniaque, la crypte restait désespérément vide et nous ne parvînmes pas à trouver la sépulture du seigneur melnibonéen. Désespérés, nous sortîmes du tombeau, prêts à subir le courroux de Kerna Barr. Alors qu’il maintenait fermement Elenne contre lui, le couteau sous la gorge, une étrange créature surgit de la Forêt de Troos et cracha un jet d’acide meurtrier sur le sorcier Pan Tanguien. Malheureusement, par réflexe, celui-ci trancha la gorge de Elenne et nous assistâmes, impuissants, à son dernier souffle de vie. Alors que les guerriers Pan Tanguiens fuyaient face à la créature, le mille-pattes géant s’approcha de nous à une vitesse fulgurante. Son sang n’était qu’acide et le moindre de nos coups nous aspergeait du terrible liquide. Nous parvînmes finalement à terrasser la créature. C’est alors que, rongé par l’acide du monstre, le sol se désagrégea petit à petit, laissant apparaître une petite cavité sous nos pieds. Il y reposait la dépouille pluricentenaire du seigneur melnibonéen, ainsi que le terrible parchemin. Même si tous les Pan Tanguiens avaient été tués ou repoussés et que trois des quatre parchemins avaient été détruits, le décès de Elenne nous laissa une victoire amère. Sans elle et son courage, il y a fort à parier que le monde aurait subit les malheurs du terrible rituel magique de Kerna Barr. La mort de Elenne laissera, en chacun de nous, une profonde cicatrice qui ne se refermera jamais plus.

Chapitre tierce – Les méandres du passé

Nous trouvant à l’orée de la Forêt de Troos, nous en profitâmes pour aller explorer cette région à la sinistre réputation. Anass et Daenyc, tout deux apothicaires, désiraient ardemment y débusquer quelques plantes rares aux effets presque surnaturels. Nous allions alors vite constater que les rumeurs sur cette forêt étaient belles et bien fondées. La végétation était douée d’une volonté propre, si bien qu’elle semblait se dresser en travers de notre chemin. Des plantes exotiques s’enroulaient autour de nos chevilles, lapidaient notre peau ou sécrétaient en nous de mortels poisons, tandis que les hurlements lugubres de gigantesques créatures se faisaient entendre dans toute la forêt. Il était devenu évident qu’ici, la nature s’emparait peu à peu de nous, corrompant nos esprits. Alors que Elyaha avait été gravement blessée par des plantes suceuses de sang et qu’un fruit empoisonné avait bien manqué de m’occire, nous prîmes finalement la décision de quitter ces lieux maudits et chaotiques. Anass, Daenyc et Ophrys étaient tout de même parvenus à trouver quelques végétaux utiles à la confection de potions, ainsi qu’une plante à la rareté exceptionnelle qui permettrait, selon la légende, de recevoir des visions du futur. Rassemblant nos affaires, nous quittâmes finalement la région pour rejoindre Ilmar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alcdf.forumactif.com
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 14:00

bien joué je me souvenais plus de la baston dans l'auberge qui nous a voulu un nouvel employeur! pourtant comment faire pour oublier mes propres swings au tabouret!!!

et c'est pour ça qu'on était sur un nouveau bateau, avec le gai dont j'ai oublié son nom (orgé non?)

enfin bien flo.

je l'intègre dans le doc Mouk et je te le renvoie ce soir... et on verra si il y en pour ajouter des détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 14:35

Merci pour tout ça.

Je pense que ça peut être intégré tel quel au début du résumé, avec néanmoins du détail à inclure dans cette partie :

" Fille d’un riche négociant assassiné, elle était sur les traces du meurtrier de son père, une infâme crapule prénommée Ragill. Nous finîmes par débusquer Ragill et commençâmes à l’interroger à bord du navire de Eerko Starim, qui avait repris la direction de Jadmar. "

Quelqu'un qui détaille cette partie ?
Il manque le fait que Ragill (connu initialement sous le nom de Galric) devait être pris sur la Vouivre, que vous l'avez trouvé à l'auberge, qu'il vous a faussé compagnie pendant la bataille contre l'armure, et que la Vouivre s'est barrée sans vous alorsq ue vous essayez de la rejoindre après avoir mis le feu à la grange pour vous échapper.
Vous avez suivi Elenne à cheval, à toute allure, pour rejoindre Jadmar. Là, la Vouivre est en quarantaine. Vous avez, pendant la nuit, réussi à monter à bord de la Vouivre pour trouver Ragill atteint d'une curieuse maladie, qui vous a alors raconté son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELECTRONUS
Grand Ancien


Nombre de messages : 2165
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 14:40

J'aimerai que tu changes le titre de ta première partie P'tit Mouk, il manque d'objectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Mouk
Administrateur
avatar

Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 5817
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 16:05

ELECTRONUS a écrit:
J'aimerai que tu changes le titre de ta première partie P'tit Mouk, il manque d'objectivité.

Ma vie, mon oeuvre. Wink

@Mouk : ah ouais, j'avais zapé que ça c'était passé comme ça ! Je m'en souviens maintenant, c'était tout un bordel pour monter sur le navire. On avait pas fabriqué des radeaux avec des tonneaux ? Paye tes gitans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alcdf.forumactif.com
torn
Trésorier
avatar

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 16:09

P'tit Mouk a écrit:
On avait pas fabriqué des radeaux avec des tonneaux ? Paye tes gitans.

ouai si carrément, ça ça me dit quelque chose les tonneaux pour pas coulé!
mais je me souviens plus de Ragill et de son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 16:16

ELECTRONUS a écrit:
J'aimerai que tu changes le titre de ta première partie P'tit Mouk, il manque d'objectivité.

Le mec qui a jamais écrit une ligne de résumé pour cette campagne et qui se permet de vouloir modifier un titre, quoi. Razz Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 16:20

P'tit Mouk a écrit:
On avait pas fabriqué des radeaux avec des tonneaux ? Paye tes gitans.

Si si.
Des tonneaux de bière, c'était à la fois votre première inspiration, issue de votre quotidien, et aussi votre première ressource, issue de votre consommation.

Ophrys pataugeait déjà avec son cuir maritime, d'ailleurs. Je ne comprends d'ailleurs pas comment on peut faire confiance à un cuisinier à l'hygiène de vie si douteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mouk
Grand Ancien
avatar

Taureau Serpent
Nombre de messages : 6259
Age : 40
Localisation : Marly-le-Roi
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   Jeu 10 Mar 2011 - 16:41

torn a écrit:
P'tit Mouk a écrit:
On avait pas fabriqué des radeaux avec des tonneaux ? Paye tes gitans.

ouai si carrément, ça ça me dit quelque chose les tonneaux pour pas coulé!
mais je me souviens plus de Ragill et de son histoire.

Il avait été arrêté en Dharijor à l'issue d'une affaire qui avait mal tourné, et libéré en échange d'une participation à des explorations menées par des pan tangiens, et ce en compagnie d'autres détenus.
Au cours des recherches, il avait surpris une conversation entre pan tangiens évoquant le retour en geôle de toute cette main d'oeuvre bon marché, contrairement au deal passé.
Il avait dès lors réussi à s'enfuir, non sans partir avec l'un des parchemins détenus par Kerna Barr, le chef pan tangien...
Ne sachant pas lire, mais comprenant que ce parchemin avait manifestement une certaine valeur, il avait contacté un antiquaire -le père d'Elenne Mora- pour l'étudier. Il lui avait laissé quelques heures et était venu le récupérer après avoir eu confirmation que le parchemin était de valeur.
Dans les rues, apercevant les pan tangiens et se pensant retrouvé, il avait fuit la cité pour tenter de s'échapper par les mers grâce à la Vouivre.
Parallèlement, le père d'Elenne était assassiné, et les soupçons remontaient jusqu'à Ragill. Elenne se mit à sa poursuite mais fut capturée par des soudards aux intentions louches à proximité de la taverne où vous avez découvert Ragill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elric : part three - par Mouk   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elric : part three - par Mouk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 17Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elric : part three - par Mouk
» Elric : part one - par Mouk
» Cthulhu 1 : part one - par Mouk
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.
» Private Soldiers - par P'tit Mouk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À la Croisée des Fers :: A l'auberge :: Débriefings des parties-
Sauter vers: