À la Croisée des Fers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Club de Jeux de rôle situé à Noisy-le-Roi (78 - Yvelines) - Facebook Discord
Caves du Relais (face à la mairie) - 24 rue Lebourblanc - les samedis de 14h00 à minuit
 
AccueilAccueil  Évènements  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Agenda ALCDF
Derniers sujets
» Earthdawn Anarchy
L5R - Campagne Ronal Emptypar Sid Ven 23 Juil 2021 - 23:04

» Warhammer - Xav
L5R - Campagne Ronal Emptypar Totoro Mar 13 Juil 2021 - 20:51

» logiciel feuille perso
L5R - Campagne Ronal Emptypar Sid Mar 6 Avr 2021 - 2:57

» Sombre
L5R - Campagne Ronal Emptypar Johan Scipion Mer 24 Fév 2021 - 16:31

» L5R - Campagne Ronal
L5R - Campagne Ronal Emptypar Sid Mer 13 Jan 2021 - 16:56

» [L5R] samedi 16 janvier 2020 après-midi ?
L5R - Campagne Ronal Emptypar atreyou78 Lun 11 Jan 2021 - 21:16

» Table virtuelle : FOUNDRY VTT
L5R - Campagne Ronal Emptypar Al'Hun Dim 6 Déc 2020 - 13:13

» D&D - Chroniques d'Elturel
L5R - Campagne Ronal Emptypar Al'Hun Sam 7 Nov 2020 - 10:19

» Elric : part three - par Mouk
L5R - Campagne Ronal Emptypar Mouk Sam 31 Oct 2020 - 22:36

-31%
Le deal à ne pas rater :
Play-Doh – 36 pots de Pate à Modeler – Couleurs Multiples
17.99 € 25.99 €
Voir le deal

 

 L5R - Campagne Ronal

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyDim 13 Jan 2019 - 14:11

L5R - Campagne Ronal Bushido01


LE CODE DU BUSHIDO

I - HONNÊTETÉ ET JUSTICE
Que l'Honnêteté régisse ta vie et tes rapports avec autrui. Aie foi en la Justice sans rien en attendre des autres car elle émane de toi. Pour un Samurai les nuances d'Honnêteté et de Justice n'existent pas : Il n'y a que le bien et le Mal.

II - LE COURAGE DU HÉROS

Sois au dessus de la masse de ceux qui ont peur d'agir. Se cacher telle la tortue dans sa carapace n'est pas vivre. Un Samurai connaît le courage Héroïque, ta vie n'est alors que risques et danger. C'est vivre totalement, pleinement, merveilleusement. Le Courage du Héros n'est pas aveugle, il est fait de force et d'intelligence. La peur n'existe plus, il n'y a que respect et prudence.

III - COMPASSION
L'entraînement intensif du Samurai le rend rapide et fort. Il n'est pas comme les autres hommes. Sa puissance est utile au bien de tous. Il a de la compassion, il aide ses amis en cas de besoin, et si l'opportunité d'aider son prochain ne se présente pas, il poursuit son chemin à sa recherche.

IV - COURTOISIE
Les Samurai n'ont aucune raison d'être cruels. Ils n'ont pas besoin de prouver leur force. Un Samurai est courtois même envers ses ennemis, sans cette marque de respect nous ne sommes rien d'autres que des animaux. Un Samurai n'inspire pas le respect uniquement par sa force dans la bataille mais aussi par la considération qu'il prête aux hommes. La véritable force intérieur d'un Samurai se révèle lorsqu'il doit gérer un période de stress.

V - HONNEUR
Le véritable Samurai est seul juge de son Honneur. Les prise de décisions, la manière de les assumer reflétant qui vous êtes en réalité. Qui peut se mentir à lui-même ?

VI - ENTIÈRE SINCÉRITÉ
Quand un Samurai s'engage à mener une chose à bien, c'est comme si cela était déjà fait. Rien sur cette terre ne l'arrêtera pour accomplir son devoir. Parole et Promesse sont inutiles. Le fait de le dire suffit. Le dire et le faire sont un seul et même verbe.

VII - DEVOIR ET LOYAUTÉ

Quand le Samurai s'est impliqué dans une affaire, tout ce qui peut en incomber lui appartient complètement. Il est responsable de toutes ces conséquences. Le Samurai est loyal envers tous ceux dont il doit s'occuper. En retour ils lui vouent une féroce fidélité.


L5R - Campagne Ronal Honneur02

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 23 Jan 2019 - 21:23

Dai 1-wa (Episode 1 pour les ungeeks qui n'ont pas Google translate)

Nous sommes à la fin de l'été, au village de Sauge.
Nous sommes trois membres du Clan du Scorpion, ayant la particularité d'avoir vécu un temps dans d'autres Clans afin d'y apprendre certains us et coutumes. Zorigan a passé quelques temps dans le Clan du Crabe, Yoshitaka dans le Clan du Phénix, et Miyamoto dans le Clan ***.
Ryuden nous convoque pour une mission de la plus haute importance pour le Clan : nous devons escorter la caravane qui conduit les parchemins des plus prestigieuses écoles de Magie de chaque Clan au festival de Setsuban.
Pour mener à bien cette mission, nous devons passer par les terres du Clan de la Licorne, où nos poneys passent pour de piètres montures.
Nous devons rencontrer Shinjo Gidayu dans un village près de la Cité de la Grenouille Verte.
En fait, nous sommes directement reçus chez et par le Daimyo lui-même. Son mobilier est des plus singuliers : ses tables sont trop hautes et nécessitent de s'asseoir sur des chaises, certains membres du Clan n'ont pas les yeux bridés, et ne parlons pas de ces canassons dont la tête dépasse en hauteur celle d'un homme.

L5R - Campagne Ronal Ryuden10

Bayushi Ryuden(sans masque) votre Daimyo

En fait, nous attendons là que le convoi transportant les parchemins arrive afin de l'escorter sur les deux dernières semaines du trajet. Pas moins de 15 Bushis du Lion et 1 Shugenja de la Licorne font déjà partie de l'escorte. Autant dire qu'il ne faudra compter que sur nous-mêmes. Nous, piètres membres du Clan du Scorpion qui n'avons encore jamais fait nos preuves.
Au passage, nous apprenons que la nièce de l'Empereur, Otomoro Yoroshiku, sera également présente lors du Festival. Le fait qu'elle soit la deuxième sur la lignée pouvant prétendre au trône si le fils de l'Empereur venait à mourir nous a quelque peu marqués. Certains d'entre nous se prennent même à rêver...
Le Daimyo du Clan de la Licorne va partir devant nous pour régler ses dernières affaires, et il reste juste deux semaines de trajet.
Il semble s'être offusqué que nous nous soyons présentés à lui sans présent. En même temps, ce n'est qu'un petit Daimyo sans femme ni enfant, ni même Caro (intendant). Peut-être préfère t'il les chevaux ?
Le convoi arrive jusqu'à nous le lendemain matin. Il s'agit d'un convoi marchand composé de trois charriots. Celui du milieu est celui qui mérite toute notre attention : il contient le coffre contenant les précieux parchemins, recouvert de peaux de cuir impures et protégé par Taiga, le Shugenja de la Licorne.

L5R - Campagne Ronal Shinjo10
shinjo Gidayu


L5R - Campagne Ronal 2_sema10
Du village de la sauge "Mura no seji" au village de la grenouille riche "Toshi Sano Kanemochi Kaeru":

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net


Dernière édition par Premier Ministre le Mer 23 Jan 2019 - 23:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 23 Jan 2019 - 22:12

Dai 2-wa (Episode 2, suivez bordel !)

Notre périple se déroule sans encombre pendant plusieurs jours.
Un cavalier de la famille Moto arrive vers nous. Cette famille de la Licorne, toute de blanc vêtue, est maudite. Ils ont pêché par excès de suffisance lorsqu'ils ont conquis des terres de l'Outre-Monde, où certains sont devenus des cavaliers noirs de Fu Leng.
Peut-être aurions-nous pu lui parler, mais de toute façon il ne s'est pas attardé auprès de nous.
Plus loin, nous voyons des villageois s'affairer auprès d'une jument qui peine à mettre bas. Une fillette se tient à ses côtés, attendant le fringant poulain promis par son grand-père. Malheureusement, celui-ci est mort-né, au grand désespoir de toute la troupe, et toute la science de Yoshitaka n'y suffit pas pour le ramener à la vie. Pourtant, n'est-il pas l'ami des Kamis ? Celui que les Dieux ont choisi pour être leur interprète auprès des Hommes ?
Euh, mais bon, je m'égare.


L5R - Campagne Ronal C5f88f31a804eca324450f70b96fa76c
Bayushi Ujiro qui vous a fait gagner une journée


Taiga, le Shugenja de la Licorne, a pourtant fait s'arrêter le convoi pour regarder ce prodige de la Nature, aux dépens de notre Mission. Il va finir par nous porter la poisse celui-là. Il nous dit combien la mort de ce poulain est un mauvais présage pour notre Mission.
Alors que si nous ne nous étions pas arrêtés, il n'y aurait pas eu de mauvais présage...
Finalement, en considérant un Shugenja peu zélé, quinze guerriers bas du front et trois Scorpions débutants, on aurait voulu que ça se passe mal qu'on ne s'y serait pas pris autrement.
Pourtant, notre périple se poursuit, sans encombre.
Nous parvenons jusqu'aux contreforts montagneux qui indiquent la proximité avec le Clan du Dragon. Mais pour l'heure, c'est dans le Clan de la Libellule que nous serons hébergés. Pour des raisons historiques, nos Bushis du Clan du Lion éprouvent un malaise sur ces terres. Bizarrement, ce malaise ne va pas les rendre davantage suspicieux.
De notre côté, c'est là que nous rencontrons Ogura Shosuro Masa, un autre membre de notre Clan. Officiellement, il cherche à rejoindre le Clan du Dragon mais en réalité il détient un ordre de mission supplémentaire pour nous : l'un des nôtres doit se faire épouser par la nièce de l'Empereur à l'occasion du Festival de Setsuban. De nouveau, certains se mettent à rêver...
Dans le Clan de la Libellule, nous sommes reçus par le fils du Daimyo, Tombo Sodan. Il a environ notre âge et aime plaisanter. A ses côtés se trouve une savourai-ko qui semble aussi belle que redoutable.
En nous renseignant, nous apprenons que dans ce modeste château qui tient plus de l'avant-poste que du palais se trouvent également un détachement de la famille Kakita (Grue), 5 jeunes samouraïs désireux d'intégrer l'école de la famille Miromoto, un vieux Bushi de la famille Ida (Crabe) qui veut finir sa vie dans un monastère du Clan du Dragon, et 3 samouraïs du Clan de la Mante qui cherchent des herbes susceptibles de soigner leur Daimyo sur leur île. Mais cela fait bien trop de pistes possibles à explorer alors que nous avons un convoi à surveiller.
En apparence, tout se passe bien sauf que nous sommes réveillés parce qu'un incident s'est produit au niveau des charriots.
Celui contenant les parchemins a fait l'objet d'un étrange larcin : le coffre a été forcé, mais aucun parchemin a disparu. Dans la paille, nous retrouvons de l'encre et des parchemins vierges qui indiquent que le voleur s'est contenté d'en recopier quelques-uns.
D'ailleurs, lorsque nous faisons appeler le Shugenja du Clan, Miroto Ekai,  nous remarquons aussitôt qu'il a de l'encre sur les doigts, ce qui est plutôt incongru à cette heure.
Yoshitaka s'emporte devant cette étrange coutume de ce Clan qui consiste à forcer les affaires des invités pour montrer qu'elles sont mal protégées, mais se ravise lorsqu'il voit un samourai de Tombo porter la main à son katana, prêt à le décapiter. La vengeance étant un plat qui se mange froid, peut-être cela fera t-il l'objet d'une suite lors du Dai 3-wa ou Dai 4-wa (suivez putain !).
Bref, Taiga le Shugenja de la Licorne crie au scandale, les soldats du Lion n'en mènent pas large, et nous prenons conscience de la faiblesse de cette escorte incapable de résister à un vulgaire sort de Sommeil d'un Mago de Niveau 1 (ah pardon, ça c'est à AD&D, Miroto Ekai est beaucoup plus balaise manifestement).
Bref, tout ça pour dire que le Clan de la Libellule ne participant pas au Festival de Setsuban, ils avaient tous un mobile en or. Mais bon, sachant qu'au mieux trois parchemins ont été ainsi recopiés (même si Yoshitaka aurait préféré se les approprier plutôt que de leur laisser), la troupe poursuit de nouveau sa route.
Taiga, le fier samouraï incapable de protéger sa cargaison, refuse avec véhémence la proposition de Yoshitaka de répartir le contenu du coffre dans les trois charriots. D'ailleurs, il ne semble pas plus que ça rongé par la culpabilité d'avoir failli à sa mission de protection.
Bref. Nous sommes maintenant dans les montagnes, à une journée du Festival. Dans une gorge, l'embuscade tant attendue finit enfin par se produire.
Chacun agit d'ailleurs exactement comme il se doit.
Yoshitaka finit par réussir un sort qui détourne les volées de flèches qui tombent depuis les hauteurs sur la caravane ; les Bushis du Lion escaladent comme ils peuvent les contreforts montagneux, Zorigan tire à l'arc vers les hauteurs au lieu d'ordonner à la caravane de quitter ce goulot où nous sommes des cibles faciles, et Ogura se réfugie sous un charriot.


L5R - Campagne Ronal Otomoe10

Otomo Yoroshiku

Taiga lance une attaque enflammée vers les sommets où se trouvent nos attaquants puis se réfugie prestement dans le charriot, auprès des parchemins. Il y est rapidement rejoint par Ogura qui a courageusement rampé d'un charriot à l'autre, pour se rendre compte qu'en fait Taiga ne s'était pas réfugié dans le charriot mais y avait été tiré puis assassiné par un homme en train de voler le coffre.
Ogura frappe et blesse le voleur, sans néanmoins l'empêcher de traverser le plancher du charriot et de disparaître avec le coffre. En sautant lui-même hors du charriot, il a juste le temps d'apercevoir le voleur disparaître dans le sol, sous le charriot.
Notre riposte est un échec total. Les Bushis du Lion n'ont attrapé personne, les 40 attaquants ayant fui avant que nos guerriers n'aient atteint les hauteurs. Zorigan a bien blessé un attaquant avec son arc, mais il n'en reste pas la moindre trace. Et Yoshitaka, qui a de manière formidable dévié les flèches ennemies, s'aperçoit que celles-ci n'ont fait absolument aucune victime, ni parmi les guerriers du Lion, ni parmi les marchands qui nous accompagnaient. Soit les attaquants tirent n'importe comment, soit ils avaient pour mission de ne blesser personne.
Nos options à ce stade sont malheureusement minces. Hormis le suicide, il nous reste la poursuite de nos agresseurs (4 contre 40, ça doit pouvoir le faire) ou mener à bien notre mission et amener le convoi au Festival.
C'est l'option que nous retenons finalement. La bonne nouvelle est qu'avec notre marche forcée nous arrivons avec un jour d'avance au Sanctuaire de la Ki-Rin, la mauvaise étant que nous arrivons sans les parchemins.
Notre unique piste est le wakizashi qui a tué Taiga : le tsuba représente une racine. Ce qui ne nous avance guère. La blessure infligée par Ogura au voleur nous en apprend davantage en revanche. Il a tranché une mèche de cheveux blancs qui signe l'appartenance à l'école Isawa (Clan du Phénix). Ce serait un Shugenja de la Magie du Vide, un Ichiken.
Bayushi Yojiro, l'Honnête Scorpion, nous reçoit pour entendre nos explications. Et sa sentence est sans appel. Nous n'aurions jamais dû venir ici. Nous aurions dû retourner voir notre mandataire pour l'informer que ce n'est qu'un contre-temps fâcheux, et surtout dire à notre escorte du Clan du Lion que les parchemins n'avaient pas été volés car tout ceci n'était qu'un stratagème. Cela paraît tellement simple et évident lorsque c'est lui qui le dit...
Afin de nous permettre de retrouver et ramener les parchemins, Bayushi Yojiro nous offre une journée de plus.
Nous ne pouvons pour autant pas nous remettre en route aussitôt : le lendemain, nous devons rencontrer la nièce de l'Empereur. Dans l'intervalle, nous amenons le corps de Taiga, le Shugenja, à Shinjo Gidayu.  Celui-ci met à notre service Shinjo iruko, une samurai-ko qui a pour mission de nous protéger (ou de nous décapiter ?) dans notre mission.
Lors de la soirée où nous rencontrons la nièce de l'Empereur, Otomoro Yoroshiku, nous faisons connaissance avec plusieurs de ses prétendants :
- Ida Junuro, du Clan du Crabe, qui prétend que la Vertu principale d'un samouraï est la Force ;
- Akodo Kyujin, du Clan du Lion, qui prétend que sans le Courage, la Force n'est rien ;
- Shinjo Iuni, du Clan de la Licorne, qui prétend que sans Intelligence, le Courage n'est rien ;
- Bayushi Ujiro, du Clan du Scorpion, qui prétend enfin que sans Loyauté, aucune de ces Vertus n'a la moindre valeur.
Et pour donner corps à son propos, il offre à ses adversaires de participer à une épreuve. Bien entendu, aucun de ceux-ci ne peut se retirer. Et pourtant...
Afin de prouver la Loyauté du Clan du Scorpion, si souvent mise en doute, envers la nièce de l'Empereur, Bayushi Ujiro se fait tuer par son serviteur qui se suicide dans la foulée, sous le regard horrifié de l'assistance. Bien évidemment, aucun des autres prétendants ne le suit dans sa folie.
L'émotion est telle qu'en respect pour le défunt le Festival sera ajourné. Voici donc la journée offerte par Bayushi Yojiro. Et voilà pourquoi nous ne devrons pas faillir.

L5R - Campagne Ronal Fe5f87dca43ca1e5ed9874b5341f01d0

Shinjo Iruko

L'enquête menée par Yoshitaka confirme simplement que les Ichiken sauraient parler au Dragon du Vide, celui qui exauce les voeux, et qu'ils ont une mèche blanche, ou parfois tous les cheveux.
Cela fera sans aucun doute un joli scalp. Mais une bien maigre consolation pour le Clan du Scorpion.

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyJeu 21 Fév 2019 - 22:09

L5R - Campagne Ronal L5r_12
Tonbo Sodan, héritier du clan de la Libellule
Rokugan en Quelques Mots
Rokugan est un Empire continental dirigé par l'Empereur Hantei XXXVIII. Tout ce qui se trouve à Rokugan lui appartient et il est au sommet de l'Ordre céleste après les kami. Sept Clans Majeurs et treize Clans Mineurs lui ont juré fidélité et ont reçu en échange des terres qu'ils doivent faire fructifier pour l'Empereur. Le plus grand danger pour Rokugan est l'Outremonde, une terre corrompue située au Sud-Ouest, repaire de seigneurs Oni et d'autres horreurs qui attaquent sans relache le Mur Kaiu. Au nord se trouvent les terres gaijin, nommées Terres Brûlées, mais le seul passage vers Rokugan est gardé par les Clans du Blaireau et de la Licorne. La côte de Rokugan est par ailleurs parcourue par les tsunami et les ouragans, rendant la navigation très difficille.

La religion (le culte des kami et des ancêtres) et la philosphie (le Tao de Shinsei) sont au coeur de la société rokugani. Ainsi l'Ordre Céleste divise l'humanité en trois classes, du plus noble au plus vil : les samurai (la noblesse), les heimin (les paysans et artisans) et les hinin (le non-peuple : artistes, geisha, joueurs, eta). Les eta sont au plus bas de l'échelle sociale, avec les gaijin, et sont considérés comme des parias impurs. A cette classification s'ajoute les "trois tiers", la noblesse (samurai), le clergé (moines et shugenja) et la paysannerie (heimin), qui indique le rôle de l'individu dans sa vie selon l'Ordre Céleste. Par conséquent, il est impensable qu'un individu désire changer de tiers et il ne le fait généralement que par obligation.

A l'Ordre Céleste se rajoute l'idée de cycle karmique, qui prévoit une renaissance de l'âme après la mort dans une nouvelle vie. Ceux qui suivent leur dharma pourront espérer une vie meilleure après leur réincarnation, alors que ceux qui tentent de changer leur destin risquent de descendre dans l'Ordre Céleste durant leur prochaine vie. Il est aussi intéressant de noter que ceux qui ne font pas partie des trois tiers, c'est à dire les hinin, ne sont pas des personnes et les samurai peuvent en faire ce qu'ils veulent, même les tuer. Ce dernier cas arrive rarement car les hinin s'occupent de tâches fort peu gratifiantes mais indipensables, sans parler des geisha dont on ne connait jamais l'identité de leur protecteur.

Les Courtisans et la Cour

Le paysage politique de Rokugan est dominé par les courtisans, des samurai pour qui la cour d'un seigneur est un champ de bataille comme les autres. Généralement, tous les coups en douce sont permis, et de nombreux samurai ont perdus leur réputation, ou se sont couvert de gloire, suite aux machinations des courtisans. La cour est le moment où les Clans et les différentes familles nobles signent des accords commerciaux, des alliances, des traités de paix, et même des déclarations de guerre. En fait, c'est l'endroit où les Clans règlent leurs différents en remplaçant les effusions de sang par des mots, qui peuvent affecter l'existances de milliers de personnes. La cour la plus importante est la Cour Impériale à Otosan Uchi, où l'Empereur bienveillant et attentif peut intervenir dans les affaires en cours.

L'autre cour d'importance est la cour d'hiver que chaque daïmyo organise. Ce dernier choisit ses invités et profite de l'hiver, où la guerre est impossible, pour trouver alliés et faveurs, et éventuellement se débarasser d'un ennemi. L'Empereur organise aussi sa cour d'hivers mais en se faisant inviter dans le palais d'une famille d'importance. Une partie de la Cour Impériale le suit dans son déplacement, en plus des invités de l'hôte de Hantei. Cela permet à des samurai qui ne peuvent pas pénétrer dans la Cité Interdite d'interférer tout de même avec les affaires de l'Empire, et bien sûr de rencontrer des personnages célèbres comme Suzume Mukashino le conteur. De nombreux Clans profitent de la paix relative de l'hiver pour signer des accords avant qu'un conflit ne se déclare au printemps.

Autant dire que l'arme du courtisan est la parole. Il ne s'agit pas de baratin, mais bien de mots soigneusements choisis. Et tout le monde est tellement attentif à ce qu'il se dit, qu'un simple mot de travers ou la moindre erreur de jugement peut prendre des dimensions dramatiques (le plus souvent un duel, parfois une guerre). Il vaut donc mieux savoir se taire et être discret pour éviter d'entrer dans une discution aux conséquences facheuses. Les PJ qui veulent tout de même tenter l'aventure, les compétences Courtisan, Histoire et les Connaissances adéquats permettent d'éviter les bourdes, alors qu'Art Oratoire et Etiquette permettent de ne pas être ridicule. Enfin, Diplomatie, Manipulation, Sincérité et Piège Rhétorique permet au courtisant en herbe de manipuler son auditoire et ainsi dégoter titres, faveurs et traités.


L5R - Campagne Ronal Isawa%20tomo%202

Isawa Tomo, Maître élémentaire de L'eau, Membre du conseil des 5.

L'Etiquette, la Gloire et l'Honneur

Autre aspect fondamental de Rokugan après la politique, le respect de l'étiquette doit être la préoccupation numéro un de tout samurai qui se respecte s'il n'a pas envie de passer pour le Crabe local. Tout manquement aux règles de l'étiquette peut jeter la honte sur un samurai, et peut même mener au déhonneur. Les plus importantes à se souvenir sont le "rituel" du salut d'un autre samurai, celui de l'acceptation des cadeaux (et sa signification) et l'étiquette liée au katana, sans oublier la "sincérité" et le fait d'ignorer les actions honteuses d'autrui. Voyez les pages 36 et 37 des règles de base pour une description basique, mais ceux qui veulent vraiment connaitre les règles de l'étiquette devraient lire le supplément Palais d'Hiver : Kyuden Seppun.

La Gloire et l'Honneur sont aussi très importants à gérer. La Gloire représente la bonne réputation, le respect des autres et le statut social d'un samurai. C'est une arme en elle-même, car un rang de Gloire élevé permet de commander à des samurai plus modestes, d'ignorer parfois la justice et d'avoir un peu plus de libertés. Les actions d'éclats, à la guerre ou à la cours, permettent d'augmenter rapidement sa Gloire (surtout les batailles rangées) mais il est encore plus facile d'en perdre. Mais il y a une astuce : on ne perd (ou gagne) de la Gloire que s'il y a un témoin qui peut rapporter les faits à la cour du seigneur du samurai. C'est pourquoi ceux qui possèdent des compétences déshonnorantes les utilisent à l'abri des regards indiscrêts, et pourquoi nombreux sont les samurai qui vont en ville "incognito" pour se divertir.

Bien que brièvement traitée dans les règles, l'Honneur est essentiel. Déjà, il restreint la liberté d'action d'un personnage, mais certaines techniques d'école l'utilise et surtout, l'Honneur sert à résister à la tentation. Et ceci est d'autant plus vrai qu'un personnage a un Honneur élevé. Il est cependant très difficile de l'augmenter, un bon roleplaying étant plus important que de la chance aux dés, mais la chute est encore plus rapide qu'avec la Gloire. Par ailleurs, l'Honneur est interne contrairement à la Gloire. Même s'il n'y a pas de témoins, le samurai sait qu'il a failli et perd donc son Honneur. Bien qu'il soit plus restrictif de jouer un personnage avec un Honneur élevé, ce genre de personnages aura de nombreux cas de consciences à gérer, ce qui le rend d'autant plus intéressant à jouer car il est souvent impossible de trancher.


L5R - Campagne Ronal Undead

Adversaire de Zorigan la nuit de son Gempuku


Le Duel
Un samurai défend son honneur par le duel, mais le duel à mort est exceptionnel à Rokugan et généralement interdit. Selon l'étiquette, un duel se fait au premier sang devant témoins et nécessite l'autorisation des daïmyo des samurai ainsi qu'une justification. Il est cependant possible de se passer de l'accord des daïmyo si le duel est non mortel (avec des bokken ou en retenant ses coups) ou si l'un des samurai est un ronin. Il est aussi possible de transformer le duel en une épreuve sportive, comme le tir à l'arc, une course à cheval, ou parfois même par un concours d'énigmes, de poésie ou d'autres épreuves intellectuelles si les samurai sont des lettrés. Il faut alors l'accord mutuel des samurai impliqués. Dans tous les duels, c'est le samurai défié en duel qui reçoit le privilège du choix de l'usage des techniques d'écoles ou de l'utilisation d'un champion. Cependant, si le défié porte le daisho, il ne peut pas utiliser de champion.

Dans le cas d'un duel iai, il existe plusieurs stratégies selon les stats de son adversaires et des siennes. Le plus courant est d'essayer de gonfler le ND au maximum en espérant que l'adversaire abandonnera vite ou qu'il râtera son coup. Une Agilité et des Réflexes élevés (ou une bonne réserve de Vide) sont nécessaire sans oublier Iaijustsu, plus l'avantage Calme. L'autre méthode est frapper le plus tôt possible, cette fois-ci en espérant de prendre un minimum de dégâts afin de pouvoir répliquer un coup mortel. Cette méthode ne marche que s'il ne s'agit pas un duel au premier sang et à condition d'avoir une Terre et une Force élevée. Il est toujours possible de l'utiliser dans un duel au premier sang, mais si votre adversaire vous blesse en premier, vous serez déshonnorés si vous essayez de le frapper ensuite.

La méthode la plus sûre reste d'éviter le duel. Il n'existe qu'un seul échappatoire pour ne pas perdre la face : juger son adversaire puis déclarer l'issue du duel sans avoir frappé. Une bonne Intuition et un Iaijutsu élevé seront alors obligatoires, sans oublier de faire un maximum d'augmentations pour découvrir le plus d'informations sur l'adversaire. Comme ça, si vous découvrez que votre adversaire est plus fort que vous, vous pourrez vous incliner sans honte et sans dégainer. Dans le cas contraire, c'est votre adversaire qui risque d'abandonner, et s'il ne le fait pas, vous aurez quand même toutes vos chances. Quant à ceux qui ne savent pas manier le sabre, il serait conseillé plutôt de prendre les avantages Alter Ego, Faveur ou Relation pour avoir sous la main un champion compétent. En effet, s'il perd, vous devrez subir le même châtiment.

L5R - Campagne Ronal Latest?cb=20160305212936

Tombeau de la-Rin, dans les hauteurs au dessus du festivale de Setsubanban


Justice et Vendetta
La justice de Rokugan peut sembler étrange du point de vue d'un gaijin, mais elle est d'une logique et d'une efficacité implacable. La Loi est représentée par les magistrats et leurs yoriki (assistants), plus les milices de doshin. Il existe différents rangs de magistrat, chacun avec une influence différente (et un rang de Gloire différent). Le rôle des magistrats n'est pas vraiment d'enquêter, rôle plutôt délégué aux yoriki, mais d'identifier un coupable et de rendre un verdict. Cependant la condamnation n'est possible que si le coupable avoue, et s'il s'agit d'un noble de Gloire élevée, il se peut qu'on ne puisse faire pression sur lui. Il faut alors que le magistrat trouve un individu de rang supérieur à celui du coupable capable de l'aider, par exemple par un témoignage compromettant. Les compétences Enquête et Droit ne suffisent donc pas et des compétences de courtisans sont tout aussi indispensables.

Malgré les efforts de l'école de magistrat Kitsuki, les preuves n'ont donc que très peu de valeur lors d'un jugement et les enquêtes sont plutôt expéditive. Il suffit de trouver un coupable et qu'il avoue pour que l'affaire soit classée, même si le coupable est innocent et qu'il a avoué sous la torture. Parfois, un daïmyo autorisera une enquête approfondie si on lui apporte un témoignage ou un indice troublant, mais il ne faut pas trop y compter. Les investigations menées par les PJ sont donc généralement en parallèles avec l'enquête officielle. C'est donc une course contre la montre s'ils pensent que le principal suspect n'est pas le coupable. Le jugement en lui même est très formel, puisque le magistrat se contente de donner la sentence et de l'exécuter après un bref rappel des faits. L'accusé n'a même pas l'occasion de s'exprimé, sauf si le magistrat désire l'interroger avant de déclarer la sentence.

Mais les magistrats ne sont pas les seuls instruments de la justice. En effet, le bushido permet à un samurai de se venger quand un membre de sa famille, son sensei ou son daïmyo est assassiné. Cette vendetta est cependant soigneusement codifiée pour éviter que cela dégénère. Déjà, l'assassin doit être parfaitement identifié par des témoins et le samurai doit demander l'autorisation de se venger au daïmyo de l'assassin. Si l'assassin est d'un Clan différent, ce sont les Champions de Clan qui doivent se mettre d'accord. Si la vengeance est acceptée, un duel à mort en public est organisé entre les deux samurai, et personne n'a le droit d'intervenir. La loi impériale empêche de déclarer une vendetta sur le gagnant du duel, car la la mort du perdant est considérée comme légitime. Il faut donc voir cette forme de vengeance comme une ordalie, et il faut être sûr de ses compétences de duelliste avant d'en déclarer une.

Combats et Guerres

Tous les samurai ne sont pas des bushi mais la distinction entre un guerrier et un autre ne vient pas de son école mais de ses compétences. Les bushi ont aussi tendance à accorder plus d'importance au bushido que les autres, après tout c'est un code guerrier, mais ils ne sont pas forcemment les plus honnorables. Les guerres sont quasi-inexistantes dans le Rokugan actuel, à part quelques frictions frontalières, principalement entre le Lion et ses voisins et entre le Scorpion et les Clans Mineurs. La seule véritable guerre est la bataille quotidienne du Crabe contre l'Outremonde, mais la tension monte entre le Lion et la Grue. Une guerre ouverte entre ces deux Clans est plus que probable. Les adversaires de la plupart des samurai sont donc souvent des bandits, parfois des Nezumi ou des gobelins en maraude, et exceptionnellement un ogre isolé ou une créature surnaturelle. Si un samurai désire donc tester ses techniques sur un bushi d'un autre Clan, il doit aller "prendre une leçon" dans l'un de leurs dojo.


L5R - Campagne Ronal Latest?cb=20120208210611
Kocho, Samuraï ronin de 10 ans

Le combat à L5A est mortel et tous les samurai ne sont pas des bushi. Le premier à frapper est généralement le dernier debout et la moindre blessure peut devenir un handicap mortel. Les avantages Force de la Terre et Réflexes de Combat évitent aux trainards d'être trop désavantagés, mais il est moins coûteux de prendre l'avantage Rapide et d'investir dans les Réflexes. L'utilisation du No-Dachi et d'armes d'hast permettent de neutraliser un adversaire en un coup et/ou de gagner en vitesse. Dans tous les cas, une grande Agilité est conseillée pour pouvoir se servir correctement des armes. Une grande Force et l'avantage Grand ne servent que si vous réussissez à toucher, et donc que vous soyez encore en état de combattre quand vient votre tour. Se faire un archer peut être également payant, à condition d'éviter le combat au contact. Au pire, il reste l'armure lourde et la compétence Défense.

Les batailles rangées sont plus simples mais aussi plus mortelles. Le seul choix à faire est de bien choisir sa position sur le champ de bataille pour éviter de se faire mettre en charpie. Armures lourdes, avantage Tacticien, Eau et Terre élevées et une bonne compétence en Art de la Guerre sont indispensables pour briller sur le champ de bataille. Côté MJ, il vaut mieux décrire ce qui se passe durant le tour de masse avant de déclarer les points de dégâts encaissés, la Gloire gagnée et les opportunités héroïques. C'est un peu moins artificiel et les PJ seront plus dans l'ambiance. Quant à la Gloire gagnée, attention ! Le daïmyo n'est en aucun cas obligé d'accorder tous les points gagnés. Il n'en accordera généralement que la moitié, mais une partie des points "perdus" peuvent être convertis en Honneur si le MJ est gentil. Quoiqu'il arrive, si votre personnage n'est pas conçu pour le combat, éviter de sortir du Soutient si vous voulez rester en vie.

Magie et Religion

La religion rokugani est un mélenge de culte des ancêtres, des Huit Kami, de Dame Soleil et Seigneur Lune, des Fortunes et des esprits associés à la philosophie de Shinsei. Les prêtres de cette religion sont les shugenja qui connaissent des rituels secrets pour communiquer avec les esprits et les dieux de ce monde (ce que l'on appelle plus couramment des sorts). Les moines, bien qu'étant des religieux, préfèrent mener une vie contemplative et ne président pas de cérémonies religieuses. Leur nature passive ne fait pas d'eux des individus inoffensifs. La plupart d'entre eux sont des samurai à la retraite, ils connaissent tous des techniques spéciales d'art martiaux et la sagesse de certains leur permet d'utiliser une forme de magie nommée Kiho. La principale différence entre les Kiho et la magie des shugenja est que les pouvoirs des Kiho viennent du moine alors que les shugenja doivent invoquer les forces élémentaires pour réaliser des actes magiques.

Pour un samurai, la religion tourne autour de quatre piliers : le Tao de Shinsei, les 7 Fortunes, les Huit Kami fondateurs et leurs parents et surtout le culte des ancêtres. Les Fortunes mineures, les esprits élémentaires et les autres esprits (kitsune, mujina, orochi,...) ne sont pas ignorés, mais seuls les shugenja y font réellement attention. Tous les samurai connaissent par contre l'histoire de Dame Soleil et Seigneur Lune avec la chute de leurs enfants, les Kami fondateurs, sur le monde des mortels puis les combats qui s'en suivirent pour le choix d'un Empereur. Les noms et attributs des 7 Fortunes sont aussi généralement connus plus quelques Fortunes mineures (voir les règles de base p 136 et 137 pour plus de détails sur la religion). Autant dire que la compétence Religion ne contient que la moitié du savoir religieux d'un personnage, l'autre moitié étant la compétence Shintao. La Connaissance des shugenja n'a rien à voir avec la religion mais permet de savoir comment les shugenja lancent leurs sorts et quelles sont les différences entre chaque école (et leur spécialité, le cas écheant).

Les shugenja ne sont pas forcémment des bushi, mais leur puissance magique peut faire basculer le cours d'un combat ou d'une bataille. Leurs capacités divinatoires sont plus qu'appréciables lorsqu'il s'agit de mener une enquête ou quand on est à la cour. Potentiellent, un shugenja avec la bonne sélection de sort peut donc avoir l'équivalent magique de n'importe quelle école. Leur progression est généralement plus rapide que les autres personnages car un shugenja est quasiment obligé d'avoir des Anneaux élevés. Heureusement, cette flexibilité et cette puissance est très relative pour un shugenja débutant. Il doit donc choisir ses sorts avec attention et en se spécialisant. Ainsi un shugenja avec Bénédiction de la pureté et Voie vers le paix intérieure sera un guérisseur indispensable. Un autre avec Lame accérée et Volonté absolue permettra au bushi du groupe de devenir une véritable brute, à condition de lancer ces sorts avant le combat. En dehors des combats, un shugenja avec Communion en maîtrise innée et Vents de murmures est un enquêteur particulièrement redoutable. Quant à un shugenja courtisan, Influence de Benten, Essence de l'Air et Percer les ombres en font de lui un parfait orateur et un excellent espion.

L5R - Campagne Ronal Ronin
Devant le village du Rossignol

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/


Dernière édition par atreyou78 le Ven 22 Fév 2019 - 13:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyVen 22 Fév 2019 - 9:07

Désolé, j'ai pas emmené mes notes pour le compte-rendu...

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyVen 22 Fév 2019 - 9:33

Clan Du scorpion

Champion: Bayushi Shoju

Les samurai du Scorpion disent que lorsque Shinsei rencontra Bayushi, il lui prouva qu'il lui restait encore bien des choses à apprendre en matière de mensonges. Toujours selon la légende, c'est à la suite de cette rencontre que Bayushi se mit à porter un masque et il en est pour dire qu'il perdit délibérément face à son jumeau Shiba dans le tournoi qui devait déterminer qui serait l'Empereur. D'autres disent que cette histoire est erronée car Shinsei ne rencontra les Kami Fondateurs que bien après la naissance de l'Empire. Ce conte est censé expliquer pourquoi tous les membres du Scorpion ou presque portent un masque, imitant en cela Bayushi. Quoi qu'il en soit, le premier Bayushi accepta de servir son frère Hantei et de veiller sur son empire quels que soient les moyens à utiliser. Au cours des siècles, le clan du Scorpion a ainsi fini par acquérir une réputation des plus ambiguë car il n'est pas un stratagème, pas une manoeuvre, pas un acte odieux que ses membres refuseraient d'envisager pour parvenir à leurs fins. Et si a plus d'une reprise certains samurai du Scorpion ont été pris à manigancer pour faire avancer des intérêts plus personnels, les châtiments que le clan inflige à ceux qu'il considère comme des traîtres sont sans doute les plus terribles de l'Empire.

La Famille Bayushi

Famille fondée en l'an 5
La famille du fondateur du Scorpion a largement contribué à ce que l'on surnomme leur clan "le clan des secrets" car il n'est pas un acte honteux ou un fardeau déshonorant qu'ils ne soient en mesure de découvrir s'ils le souhaitent. Les courtisans Bayushi sont craints et respectés dans toutes les cours de l'Empire pour leurs aptitudes à faire apparaître en public le déshonneur caché de leurs adversaires. Les guerriers de la famille Bayushi sont également rompus à des tactiques qui sont considérées comme indignes par les autres clans mais que les Bayushi justifient par leur ancien serment. Ils ont juré de protéger l'Empire par tous les moyens face à des dangers visibles ou invisibles qui eux ne s'embarrassent pas forcément de l'honneur.


L5R - Campagne Ronal Latest?cb=20181106194643
Bayushi Yojiro "L’honnête scorpion"




La Famille Shosuro

Famille fondée en l'an 42
La fille adoptive de Bayushi était connue pour ses capacités de déguisement et elle impressionna même le fondateur du Scorpion. Shosuro accompagna Shinsei dans l'Outremonde en tant que Tonnerre du Scorpion et elle fut le seul membre de cette expédition décisive à en revenir vivante. Elle survécut juste assez longtemps pour se prosterner devant l'Empereur et lui remettre les Douze Parchemins Noirs d'Isawa qui retenaient l'âme de Fu Leng captive. L'Empereur décida alors de confier au Scorpion la garde des Parchemins Noirs. Les élèves de Shosuro formèrent une famille dont l'Empire connaît surtout les célèbres acteurs Butei qui égalent ceux de la famille Kakita bien que nombre de samurai Shosuro rejoignent également des écoles de bushi ou de courtisan. Les liens entre les familles Shosuro et Bayushi sont étroits et nombre de membres de ces deux augustes lignées sont réputés pour leur exceptionnelle beauté.


L5R - Campagne Ronal L5r___scorpion_courtier_by_poibuts_d5fqyf0-fullview
Shosuro Tage (Qui vous a accueilli dans la tente du clan du scorpion au festival)



La Famille Soshi


Famille fondée en l'an 42
Soshi était un homme aux origines des plus incertaines qui se mit au service de Bayushi après la victoire des Tonnerres. Il possédait apparemment une grande maîtrise des arts magiques et ses efforts ainsi que ceux des shugenja qui le suivirent permirent au clan du Scorpion de disposer de nombreux moyens magiques pour conserver ses secrets… et découvrir ceux des autres.

La Famille Yogo

Famille fondée en l'an 36
Le Scorpion est le seul clan qui dispose de deux familles de shugenja mais Yogo était à l'origine l'époux d'Asako et membre du clan du Phénix. Maudit par Fu Leng et condamné à trahir ceux qu'il aimait, il fut recueilli par Bayushi qu'il n'avait jamais apprécié mais qui le persuada d'entrer à son service par ces mots qui sont restés dans l'histoire "Mais Yogo, tu ne m'aimes pas". C'est encore Bayushi qui obtint de l'Empereur la garde des Douze Parchemins Noirs et les confia à Yogo. La famille Yogo a mené de nombreuses recherches visant à protéger les Parchemins Noirs des serviteurs du Dieu Sombre et ses glyphes de protection connaissent bien des usages. On peut supposer que les Yogo qui savent où sont les Parchemins sont peu nombreux mais à l'inverse, tous les membres de cette famille sont porteurs de la malédiction de leur fondateur. Cette malédiction peut se concrétiser de manière anodine ou dramatique selon les individus mais chacun sait, à défaut de pouvoir la contrôler, quand il en est libéré car elle ne fait effet qu'une fois. Cependant, bien que l'amour ne soit pas censé entrer en ligne de compte dans ce genre de choses, les traditions du Scorpion veulent que l'on évite de marier à l'intérieur du clan les Yogo qui ne se sont pas encore débarrassés de leur malédiction. Peut-être que la malédiction peut se manifester contre toute personne envers laquelle un Yogo aurait de l'estime ? A moins que le Scorpion n'admette ainsi silencieusement que nombre de ses membres attachent une importance aux sentiments qui devraient normalement passer bien après leur devoir…

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyVen 22 Fév 2019 - 13:19

L5R - Campagne Ronal Latest?cb=20120526153016
Kyuden Tonbo, foreteresse du clan de la Libellule.



L5R - Campagne Ronal Map_jo10
Votre trajet depuis le palais de Gidayu jusqu'au festival de Setsuban


_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 27 Fév 2019 - 21:07

Vous recevez de la part d'un comédien de la pièce de : Bayushi Yujiro une proposition de Missions.

Option 1:

Dans 4 mois et demi à 5 mois se tiendra une court d'hivers un peu plus au nord (1/2 journée de marche) dans le "Asako Gisu Castle" où vous êtes convié comme les "vainqueurs de la passe des 1000 flèches" et y sera présente Otomo Yoroshiku qui de source sur au printemps aura du trouver un prétendant. Votre Daimyo Bayushi Ryuden sera aussi présent à ce court d'hivers.

En attendant, plusieurs choix de mission peuvent vous être confiés pour revenir à la cour d'hivers auréolés d’expérience et de gloire.

I. Une formation de Magistrat vous sera donnée à Ryoko Owari "La cité des mensonges" par un éminent magistrat de la famille Sochi. [3 semaines de voyages pour y aller ] et donc un titre de Magistrat vous sera octroyé pour les meilleurs.

II. Essayer d'obtenir le plus d'informations sur les prétendants qui seront présents lors de la cour d'hivers pour les disqualifier.
Sans doute des voyages à faire dans les terres des prétendants choisis [Il faut voir dans les terres où vous souhaitez aller]

III. Allez à "Toshi Ranbo wo Shien Shite Reigisaho" la cité des apparences où la tension monte entre le clan de la grue et le clan du lion, et où des agents du clan du scorpion doivent observer et agir dans l’intérêt du clan. [2 semaines de voyage ]

Option 2:, partir avant d'être convoqué pour allez au palais d'hivers de la famille azako et donc pouvoir partir plus loin.

I. Partir à la lisière de la forêt de Shinomen (forêt bien mystérieuse et bien souvent maudite) pour patrouiller avec un corps de soldats qui se forme pour prévenir des intrusions souillées.

II. Partir pour le mur Kaïu au sud de l'empire, ils ont besoin de personnes, mais ils n'ont pas plus d'information.

III. Allez a Otosan Uchi "capitale impériale" pour en apprendre plus sur les jeux de la cour impériale qui se trouve sur place

IV. Le clan du scorpion a besoin d'émissaire dans les îles du clan de la mante, et certaines îles sont à cartographier.

V. Partir accompagner un vieux chasseur de sorcière Kuni sur les routes du sud pour en apprendre plus sur ces personnes. Il a besoin de monde pour infiltrer un monastère.

Option 3

Vous faire Seppuku car le monde est trop cruel.

L5R - Campagne Ronal 4Ny1MiRl

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyJeu 28 Fév 2019 - 10:33

Argh, il y trop de choix !!!!!

Hum...alors bon, si je dis que tout me va, ça va pas faire avancer le schmilblick donc voici un premier classement Parcoursup :


1. Option 2 : 2-1-5-4-3

2. Option 1 : 1-2-3

3. Option 3.


Après, nous verrons en fonction des desiderata de mes compagnons de route.

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net
Revenir en haut Aller en bas
Ckoki
Avorton
Ckoki

Nombre de messages : 14
Localisation : Boucles de la Seine
Date d'inscription : 17/02/2018

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyJeu 28 Fév 2019 - 13:34

Disons option 2 sous option 5
Sinon option 1 ss option 2
Etant faible du Bushido, l'option 3 n'est pas envisageable 😉
Revenir en haut Aller en bas
Sid
Ancien
Sid

Nombre de messages : 483
Age : 41
Localisation : Le Port Marly
Date d'inscription : 27/08/2014

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyJeu 28 Fév 2019 - 20:41

On devrait en parler ailleurs car on gâche un peu les beaux post du dessus avec les images et tout.

Bien entendu Zorigan aimerait que le groupe se dirige vers la foret maudite ou le Mur pour retourner combattre la raclure ténébreuse.
Option 2 I/II si le mur est bien une frontière avec l'Outreterre sinon je vote seulement 2/I.
Revenir en haut Aller en bas
http://lrworld.com
Al'Hun
Ancien
Al'Hun

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 01/05/2016

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 13 Mar 2019 - 17:31

Miyamoto a une nette préférence pour l'action que pour le jeu feutré des cours. A 19 ans il faut bien évacuer le surplus d'hormones et gagner sa réputation le sabre à la main.
Donc plutôt option 2. J'aime bien le 4 avec un côté exploration de territoire inconnus, sinon la mission qui semblerai nous apporter le plus de gloire, donc peut être la défense du mur ? L'infiltration du monastère ne me semble pas très bushi bushi par contre.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMar 19 Mar 2019 - 11:35

Merci.

Il me faudrait vos Back ground s'il vous plait Smile

L5R - Campagne Ronal Shosuro_hawado

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 24 Avr 2019 - 10:24

Hello,

Je ne sais plus qui devait faire le compte-rendu.
Je ne vous force pas à le faire.

Par contre si vous avez deux secondes pour faire un background c'est cool, juste succinct sinon.

L5R - Campagne Ronal E7bb7d033f63be395fc65dc5b2eefec5

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
Al'Hun
Ancien
Al'Hun

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 01/05/2016

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 24 Avr 2019 - 20:50

Background par MP.
Pour le compte rendu, vous avez arrêté après mon départ ou il s'est passé des choses ?

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyJeu 25 Avr 2019 - 9:48

Nous avons arrêté après ton départ et la découverte de la petite fille.
Il manque normalement le fin de précédent chapitre si je me goure pas.

Merci pour le BG à Alain et Franck !

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyLun 20 Mai 2019 - 11:24

Alors, qu'est-ce qui s'est passé ? Qui est mort ? Qui est souillé ?
La petite fille était-elle vraiment une petite fille ? Quel miracle quand-même qu'elle ait pu survivre...
Vous lui avez fait un examen médical pour voir si elle a des taches suspectes sur le corps ?
Ou des tentacules qui lui poussent sur le dos ?
Bon, moi j'dis ça, j'dis rien... Wink

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyJeu 30 Mai 2019 - 19:53

Le calme après la tempête.

Les Samourais du Clan du Scorpion reprennent leurs esprits après l’attaque de la créature mort-vivante et la tempête qui a ravagée la foret de Shinomen. Les souvenirs sont flous et plutons irréels… Une créature volante? Ou était-ce un rêve?
Il faut dire qu’une ambiance très étrange règne dans cette foret ancestrale.
Afin de mener des recherches efficaces qui permettront peut être de retrouver le reste de la troupe, nos aventuriers se séparent en 2 équipes. Malheureusement, les talents de pisteurs de chacun ne permettront ni de retrouver la délégation qu’ils escortaient, ni à nos Samourais de se retrouver entre eux!  
Un premier groupe composé de Sochi Otori, Shozuro Oguramasa et shozuro Zorigan, Inata (la fillette) et Kiki (le débile) … cherche donc à présent des traces qui les mèneront à leurs camarades.

L5R - Campagne Ronal 872acbf1e9dc484d2817ea964262f2c2
Inata

L5R - Campagne Ronal 8896840da2ee201321125efc087a0a00
Kiki

Pendant ces recherches, qui restent vaines, le groupe détecte un énorme sanglier agonisant dans un bosquet. Celui-ci succombe peu après de sa blessure: Une immense flèche plantée dans l’aine; une flèche de la taille d’un javelot…
Il est décidé de suivre prudemment la piste laissée par le sang de l’animal.
Celle-ci  conduit les protagonistes à un cours d’eau ou ils perdent la trace de la bête.
Un peu plus loin, c’est un petit lac qui se présente devant les aventuriers. Une jeune femme s’y baigne nue, innocemment. Alors qu’elle aperçoit les aventuriers, elle s’enfuit effarouchée et honteuse.
La jeune baigneuse les conduit alors à une grande maison à proximité du lac. Un vieil homme [Sinazako] nous y accueil, pipe à opium en bouche. Il semble être le tenancier d’un établissement de « détente » ou plusieurs femme exercent en qualité d’hôtesses très attentionnées…

L5R - Campagne Ronal Fe5a956ca638744555c9d42dc47c48f5--japanese-legends-character-ideas
Sinazako

Celles-ci acceptent de prendre en charge la jeune Inata afin que les samouraïs se rendent au village le plus proche.
Le vieil homme indique une direction et  précise que le village est tout à coté…
Sochi Otori, Shozuro Oguramasa et shozuro Zorigan se mettent alors en route vers le village.
Après une courte marche, la nuit tombe anormalement vite et des tambours de guerre se font entendre.
De plus, il n’y a aucune trace d’un quelconque village.
Seule une petite bâtisse adossée à un éperon rocheux est découverte, entourée de flambeaux allumés et gardée par 2 lanciers sur leurs gardes et manifestement effrayés par les tambours de guerre et la nuit dans laquelle ils sont plongés.
Les gardes, belliqueux, sont rapidement neutralisés. Mais les protagonistes comprennent que d’autres convicts se terrent à l’intérieur de la baraque et qu’ils sont également effrayés par ce qui se trame dehors.
Ils se font finalement donner l’accès et comprennent qu’ils ont affaire à des contrebandiers. Ce lieu est leur repaire. Ces mécréants tuent et dépouilles les voyageurs.
Un samouraï aveugle [ Mirumoto Danzeï] est découvert captif et est bien sur libéré. Il choisit de s’éclipser avant un combat qu’il juge perdu d’avance.

Devant la menace qui se fait de plus en plus précise à l’extérieur, les samouraïs s’organisent et Sid convaint les contrebandiers de se battre et de mourir dignement.
Tout le monde sort alors pour faire face au danger. Certains par honneur, d’autres par la contrainte.
Dans le fracas des tambours de guerre, apparait alors un immense Oni de 3 mètres de haut, cornu, armé d’une épée démesurée et accompagné de chiens monstrueux.

L5R - Campagne Ronal B0bcd6b25f0a68c43fe50e6d8b8a0627



Il pourfend 2 contrebandiers d’un fabuleux coup de taille et lache son chien sur un fuyard qui se fera dévorer.
Les samourais passent à l’attaque. shozuro Zorigan engage le combat, mais l’adversaire est surpuissant; il sera laissé pour mort après avoir croisé le fer.
Otori entre dans la danse en invoquant les esprits de l’air qui se déchaînent alors, et jettent à bas le démon. Par un formidable (et chanceux) coup d’épée la créature est pourfendue et rend son dernier souffle.
Le combat remporté, il est urgent de sauver shozuro Zorigan et de récupérer la petite fille. Il est donc décidé de retourner au village pour tirer tout ça au clair.
A peine arrivés là-bas, même si l’accueil est chaleureux et que les blessés sont pris en charge, c’est une torpeur surnaturelle qui s’empare de tout le monde. Une torpeur irrésistible…
Pourquoi résister à tous les plaisirs qui s’offrent à nos glorieux samouraïs?

L5R - Campagne Ronal 1408335699335

L5R - Campagne Ronal 15d5fdfe4451f154219c14c5f817c93d

Merci Nicolas/Classic pour le résumé !

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyVen 31 Mai 2019 - 12:53

Merci beaucoup pour ce résumé !
La prochaine fois je serai là... Wink

PS: je me doutais bien que le résumé n'était pas de Renaud... Laughing

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyVen 14 Juin 2019 - 12:23

L5R - Campagne Ronal 30b163ae6684831df7c7377825191737-rimg-w720-h404-gmir


Naissance

Naître samurai implique d’avoir des parents de cette caste qui vous reconnaissent comme leur enfant. De même, il est tout à fait possible si l’on a pour mère une concubine heimin de se voir reconnaître comme l’héritier de son père par celui-ci. La filiation par le sang est importante mais celle par le nom l’est tout autant. Il y a des centaines de milliers de samurai qui portent le nom de héros célèbres mais une infime minorité leur est liée par le sang. Les autres considèrent cependant que ce nom qui leur est offert doit être respecté et « rendu avec honneur » aux ancêtres qui vous l’ont confié.

Evidemment, lorsque l’on est un enfant adopté, la filiation a beau être légale, elle est plus aisément contestable par les gens suffisamment puissants que lorsqu’on est bien l’enfant de ses parents par le sang. Et il y a toujours un infime stigmate à se voir désigner comme héritier d’un homme avec lequel on n’a pas de lien direct plutôt que lorsque l’on a dans ses veines le sang même de ses ancêtres. Cependant, ces questions sont surtout affaire de préjugés et n’entrent que rarement en ligne de compte. Le cas le plus simple et le plus commun prime : vous êtes samurai parce que vos parents l’étaient, qu’ils soient vos véritables parents ou vous aient adoptés. Leurs ancêtres deviennent les vôtres. Par extension, un ronin qui se voit autorisé à entrer dans un clan devient légalement un samurai au même titre que son voisin dont la famille a servi le même seigneur depuis huit générations. Le reste n’a rien à voir avec la loi…

Les enfants qui naissent avec une chevelure blanche sont rares et considérés comme ayant des aptitudes innées remarquables envers la magie. Ce type de naissance peu fréquente l’est encore davantage en dehors des clans du Phénix ou de la Grue. D’autres stigmates sont plus douteux aux yeux des rokugani. Naitre avec un pied bot est synonyme de malchance puisque l’enfant a vu son pied « tordu dans la gueule de Fu Leng ». De même , les albinos sensibles à la lumière du soleil et à la peau pâle sont considérés comme « bénis » par le Seigneur Lune Onnotangu, ce qui est une attention dont la plupart des gens se passeraient bien. Les yeux vairons ou les tâches de naissance sont souvent perçus comme des signes de malchance mineurs mais certains clans ont également d’autres superstitions concernant des couleurs d’yeux plus exotiques comme le bleu, le gris ou le vert. De tels yeux sont plutôt rares mais l’on sait que Dame Doji avait des yeux bleus et l’on pense que ses frères Bayushi et Shiba avaient peut-être les yeux verts.

Enfance

A Rokugan, il n’y a pas de notion d’adolescence au sens occidental du terme. On est soit un enfant, soit un adulte. Sur le plan légal, un enfant porte le nom que lui ont choisi ses parents jusqu’à devenir un adulte, moment ou il se choisit un patronyme. Le choix du nom d’adulte relève d’une multitude de facteurs, selon que l’on veut annoncer ainsi quel genre d’homme on sera, quel genre de défunts on souhaite honorer ou sur quel exemple dans l’histoire on s’appuie pour aller de l’avant.

L’enfance typique d’un samurai est relativement oisive jusqu’aux environ de 7 ans. C’est à cet âge que l’on commence vraiment à l’éduquer en vue de sa vie future. C’est également durant cette période que l’on envoie l’enfant auprès d’un sensei si on le destine à une carrière de bushi, de shugenja ou de courtisan par exemple. La formation initiale dure de six à huit années durant lesquelles l’enfant aura plus ou moins d’occasions de rentrer chez lui selon l’éloignement de sa famille et la nature de son éducation. Bien évidemment, les samurai les plus aisés et influents peuvent conserver leurs enfants chez eux et les faire éduquer à domicile…

Non seulement les choix éducatifs d’un enfant sont faits par ses parents mais il en va de même pour son avenir matrimonial comme nous allons le voir plus loin.

Lorsque ses parents et/ou ses maîtres estiment l’enfant assez mûr (entre 13 et 16 ans généralement), il se voit autoriser à participer au gempukku, la cérémonie de passage à l’âge adulte.

Gempukku

Chaque clan possède ses propres traditions en la matière et celles-ci sont encore modelées par chaque famille et dans une certaine mesure par l’école auprès de laquelle le nouvel adulte a reçu sa formation.

Toutes les cérémonies de gempukku, qu’elles soient privées ou publiques, grandes ou modestes, banales ou dangereuses, pompeuses ou informelles ont les mêmes conséquences sur le plan social.

L5R - Campagne Ronal Topaz_Championship

L’enfant qui accomplit son gempukku est désormais un adulte. Il prend définitivement son nom de famille, choisit son prénom définitif et peut désormais vivre, servir et mourir comme n’importe quel autre samurai. Si certains samurai plus âgés se montrent parfois plus tolérants ou paternels envers leurs cadets, la coutume ne fait 1 aucune différence à cet égard entre le novice et le vétéran. Chaque samurai est pleinement responsable de son honneur et du nom qu’il porte.

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyVen 28 Juin 2019 - 10:19

HONNEUR

L’honneur reflète principalement la manière dont un samouraï évalue sa propre capacité à adhérer aux principes du Bushido et à obéir aux tâches assignées par son seigneur.

Bien que l’honneur soit initialement une mesure personnelle, cette caractéristique dispose aussi d’un aspect externe car l’honneur d’un samouraï a un grand impact sur la manière dont il se comporte et donc sur la manière dont les autres le perçoivent.

Les rangs d’honneur peuvent être grossièrement décrits de la manière suivante :

- Rang d’Honneur 0-1 : Chien sans honneur
De tels personnages n’adhèrent que peu ou pas aux principes du Bushido, et ils méprisent ceux qui le font. Ils n’attachent d’importance qu’à leurs propres intérêts, et ce aux dépens de tout autre si besoin est.

- Rang d’Honneur 2-3 : Peu fiable
Ces personnages ne sont pas particulièrement honorables, mais ils font quelques efforts pour adhérer aux principes essentiels du Bushido, peut-être en raison de leur éducation, ou pour ne pas trop déshonorer leur famille et leur clan. Mais la chose la plus importante à leurs yeux reste eux-mêmes.

- Rang d’Honneur 4-5 : Ce qui est attendu
Cela représente les samouraïs standards. Ils adhèrent aux principes du bushido, mais restent humains, il leur arrive donc de faillir, mais pas au point d’entrer dans une spirale infernale de honte et de déception.

- Rang d’Honneur 6-7 : Exceptionnel
Ces personnages comprennent le sens premier de la puissance morale des principes du Bushido. Ils sont plus à même de résister aux tentations auxquelles un samouraï moins honorable se laisserait aller. Il ne leur arrive qu’exceptionnellement de s’éloigner de la voie de la vertu.

- Rang d’Honneur 8-9 : Une âme pure
Il s’agit d’individus rares ayant réussi à mettre de côté leurs sentiments personnels et à les remplacer par leur dévotion envers le Bushido. Certains les considèrent comme des modèles de vertu, d’autres comme des êtres rigides et inflexibles incapables de dévier de leur ligne de conduite.

- Rang d’Honneur 10 : La Force de Mille Ancêtres
Ce sont les héros les plus vertueux de l’Empire. Ils se positionnent au-delà de tout reproche à l’exception de ceux venant des plus hautes sphères de l’Empire. Ils sont complètement altruistes et dévoués à leur famille, à leur clan et à l’Empereur.

L5R - Campagne Ronal 0ac3e067c331a82dee3d12a7cf8529b5
KAPPA


Voici vos perte / Gain de points d'honeur:

Groupe:
Se rendre complice d’un acte odieux -4
Fuir une bataille -2
Affronter au nom de sa famille un adversaire supérieur 6
Mentir -1

Zorigan:
Se rendre complice d’un crime mineur -2 ( mort de kiki)
Ne pas réagir à une insulte envers soi-même +2 (lorsque le kapa t'as tapoté la tête, tu l'as épargné )

Myamoto:
Ne pas accepté un défi  -2 (contre les ennemis)

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/


Dernière édition par atreyou78 le Ven 28 Juin 2019 - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Al'Hun
Ancien
Al'Hun

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 01/05/2016

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyVen 28 Juin 2019 - 14:05

@atreyou78 a écrit:
HONNEUR
Myamoto:
Ne pas accepté un défi  -2 (contre les ennemis)

Je m'insurge !
J'ai proposé de combattre moi-même plutôt que de désigner une autre personne pour le faire, c'est le Oni qui a refusé.

Par contre abandonner les 2 samouraïs du crabe combattre seul les Oni, ça c'était vraiment lâche!
Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMar 2 Juil 2019 - 10:03

@atreyou78 a écrit:

Voici vos perte / Gain de points d'honeur:

Groupe:
Se rendre complice d’un acte odieux -4
Fuir une bataille -2
Affronter au nom de sa famille un adversaire supérieur 6
Mentir -1

Zorigan:
Se rendre complice d’un crime mineur -2 ( mort de kiki)
Ne pas réagir à une insulte envers soi-même +2 (lorsque le kapa t'as tapoté la tête, tu l'as épargné )

Myamoto:
Ne pas accepté un défi  -2 (contre les ennemis)

Bon, en ce qui me concerne, je considère que sacrifier Kiki était un acte purement odieux dont je ne me suis rendu complice par inaction parce que la mission importante à ce moment-là était de repartir prévenir des agissements des Onis (c'est pour cette même raison que je ne me suis pas battu aux côtés des deux samouraïs du Crabe). L'Empereur et notre Clan valent autrement plus qu'un Heimin qu'on peut trancher en deux parce qu'il nous a mal parlé (et il parlait TRES mal).

En revanche, je rappelle que pour ma part, pour sauver Kiki j'étais prêt à sacrifier la savourai-ko empoisonnée, partant du principe qu'elle mourra de toute façon. Au moins, sa mort aurait servi à quelque chose...

-- Yoshi, l'Homme qui murmurait à l'oreille des Kappas

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net
Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMar 2 Juil 2019 - 10:07

@atreyou78 a écrit:

Ne pas réagir à une insulte envers soi-même +2

C'est pas plutôt -2 ???
Sinon on va se faire une séance d'insultes entre nous sans réagir et on va gagner 10.000 Points d'Honneur...

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net
Revenir en haut Aller en bas
Al'Hun
Ancien
Al'Hun

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 01/05/2016

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 21:56

Bon c'est à moi de faire le résumé mais vu que mes notes sont parties a la poubelle ça va être compliqué..

La seule chose je suis a peu prêt sûr c'est que je ne comprends pas grand chose à ce qu'il se passe ni vraiment ce que je fais dans cette galère.
Après s'être pris une bourrasque cosmique sur la tête qui a dévastée une bonne partie de la forêt, j'ai erré des heures à la recherche du reste du groupe. J'ai fini par les retrouver dans une auberge miraculeuse, un vrai paradis sur terre où mes compagnons déjà présent me racontent leurs exploits face à un monstre terrifiant, et la découverte d'une cache de contrebandier ou de voleur.

Après quelque temps dans cet endroit - les jours sont étonnamment difficile a compter ici - nous quittons avec regret l'auberge et ses filles accueillantes pour reprendre notre quête de l'escouade de Scorpions perdu. C'est alors que la puissance de l'illusion de l'auberge nous apparaît : nous sommes toujours aussi misérable et sale qu’auparavant, voire même certain sont sérieusement blessé.  

Perdu dans cette forêt nous rencontrons une samouraï, gravement blessée qui nous explique qu'un regroupement d'Oni puissants à lieu, et que nous devrions nous y rendre, grâce à un camouflage magique, afin de savoir quelle vilenie se trame.  Bien entendu nous acceptons de nous y rendre parce que... et bien.. je ne sais pas bien pourquoi, mais on y va. Par contre je me retrouve désigné pour endosser le rôle d'un Oni. Ca tombe bien, je n'y connais rien à tout ces trucs occultes mais tous mes compagnons versé dans les arts magiques ont étrangement un caillou dans leur chaussure lorsqu'on demande un volontaire..

Bref, on arrive donc au milieu de regroupement de monstre, tous plus hideux les uns que les autres, sauf la vieille Samouraï (du Lion?) que nous avions rencontré au départ du pèlerinage et qui est un des Oni.

[ j'ai un peu oublié qui fait quel don et pourquoi on fait des dons , si ce n'est qu'un Oni vomis sa progéniture, qui je nomme "Illusion" - après coup je pense que 'Vomito' aurait été un meilleur nom, mais c'est trop tard.  Il y a aussi le débile qui est jeté en pâture au chien démon pour une raison qui m'échappe, et il y a une fillette avec nous aussi qui n'a pas joué de rôle il me semble ?].

La fin de la cérémonie est plutôt confuse : un Oni exige un duel alors que je souhaite partir (notre sort de camouflage a une durée limitée) , le duel fini par avoir lieu alors que leur autre Oni partent. Et soudain, 2 samouraï du Crabes sortent de nulle part et chargent les monstres restant dans la clairière. Nous profitons de la confusion ambiante pour nous enfuir et retourner à l'auberge illusoire, qui serait créée de toute pièce par une créature nommée Kappa. Je suis plutôt partagé sur cette créature : est-elle vraiment malfaisante, d'offrir l'illusion du bonheur à des pauvres vagabonds perdu dans cette forêt ?

Mais notre cher Shenjuku [Guillaume] semble déterminé a la trouver et à la tuer. Grâce une intuition formidable, il trouve la cachette de la créature, et d'un coup de sabre dans le crâne, il la tue (enfin je crois.. ?)
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 28 Aoû 2019 - 21:30

Merci ALain, je corrigerai cela un peu plus tard

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
Sid
Ancien
Sid

Nombre de messages : 483
Age : 41
Localisation : Le Port Marly
Date d'inscription : 27/08/2014

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Kiki, ce héros   L5R - Campagne Ronal EmptyLun 2 Sep 2019 - 21:12

Bon je sens que la mort de Kiki a heurté votre sensibilité alors j'explique de façon rationnelle comment j'en suis venu à faire ce choix dramatique.

D'abord le contexte : on se rend à une réunion ultra-démoniaque se frotter à l'état-major de Fu Leng Twisted Evil . Aller duper des princes démons juste avec une illusion qui modifie notre apparence, c'est déjà très optimiste comme plan.
L'enjeu est énorme : connaitre les plans de l'ennemi pour pouvoir les déjouer donc plus ou moins sauver le monde.
Et nous on se pointe au conclave démoniaque avec un boulet nommé Kiki Boulet . Quand on prend notre apparence démoniaque, Kiki se transforme en Hello Kitty cat  car mentalement c'est un débile, au sens premier du terme.
2 problèmes nous menacent : si un Oni s'adresse à Kiki de façon insistante, allez savoir ce que cet abruti risque de lui répondre.
En plus, le chien du démon dont j'ai pris l'apparence ne me reconnait évidemment pas alors il faut l'occuper avant qu'il vienne me renifler de près. Or les chiens se consacrent toujours entièrement à leur repas, c'est bien connu. Vous suivez le raisonnement ?
En donnant Kiki au chien je sacrifie mon honneur et Kiki n'aurait jamais pu trouver mort plus utile.
Un double sacrifice qui résout le double problème  thumright .
Vous vous doutez bien que si je me justifie longuement comme ça c'est que ça pèse lourdement sur ma conscience.
Revenir en haut Aller en bas
http://lrworld.com
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyJeu 3 Oct 2019 - 9:20

Bon c'est pas tout ça, mais quand est-ce qu'on remet ça ??? Wink

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 5 Fév 2020 - 20:05

L5R - Campagne Ronal Cv4H1er4FuzfioQAAAAASUVORK5CYII=
Extrait du Jour des Tonnerres, de Kakita Uniko

*Les portes de la salle s’ouvrirent violemment et des dizaines de gardes se précipitèrent immédiatement pour protéger l’Empereur. Dans l’encadrement, et malgré le nuage de fumée grise que dégageait sa peau, tous reconnurent Shosuro, tremblante, une sacoche noire à l’épaule. Son masque était déchiqueté et pourtant on discernait mal son visage. Son regard fatigué parcourait la cour assemblée tandis que ses lèvres murmuraient un nom :

Bayushi.

Il s’avança vers elle, d’une démarche hésitante. Ses lèvres tremblaient. Puis lorsqu’il la vit là, entourée de gardes terrifiés, il courut vers elle en repoussant les mains de ceux qui voulaient le retenir.

Elle tomba à genoux lorsqu’elle le vit, son visage s’éclairant d’un sourir épuisé.

Ne la touche pas ! Cria Shiba. La Souillure !
Mais Bayushi n’hésita pas : il prit le Tonnere agonisant dans ses bras et le serra contre lui. Ils échangèrent quelques murmures, des mots qu’ils étaient les seuls à entendre. Puis la cour se rapprocha et leur conversation devint audible.

Cela n’a pas d’importance, petite, lui disait Bayushi. Cela n’a plus d’importance désormais.
Shoshuro secoua la tête :

Je suis revenue… Je suis revenue parce qu’il fallait que je te dise… Il tenta de la faire taire mais elle continua :
Il fallait que je te dise…
Elle murmura à nouveau, mais si faiblement que seul celui qui la tenait dans ses bras entendit ce qu’elle dit. Bayushi acquiesca :

Je comprends. Et je te pardonne.
Shosuro sourit une dernière fois, puis l’étincelle de vie qui l’animait encore s’éteignit et son corps s’affaissa silencieusement entre les bras du kami.

Le silence, que seule la respiration douce et régulière de Bayushi venait briser, se fit parmi l’assistance. Tous restèrent immobiles. Bayushi se releva enfin, le regard toujours fixé sur le corps sans vie. Il parla sans le quitter des yeux :

Faites bénir sa dépouille, puis incinérez-la.
Bayushi fit une pause pour reprendre son souffle.

La sacoche, dit-il. La sacoche contient les parchemins utilisés par les Tonnerres et Shinsei pour emprisonner notre frère. Shosuro avait promis à Shinsei de nous les apporter.
Hantei acquiesca :

Elle y est parvenue.
Ils faut les protéger, dit Bayushi. C’est à moi de m’acquitter de cette tâche.
Hantei acquiesca de nouveau :

Je n’y vois aucune objection.
Bayushi ramassa la sacoche, puis, s’adressant à ceux qui l’avaient suivi, il leur dit :

Venez mes enfants, nous avons tant à faire.

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyLun 29 Juin 2020 - 18:22

in" border="0" alt=""/>

Le soleil se couche sur Ryoko Owari

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyLun 29 Juin 2020 - 18:23

L5R - Campagne Ronal 57-1440x852
Le soleil se couche sur Ryoko Owari lors de cette nuit de la fête des ancêtres ..

Map: https://citedesmensonges.files.wordpress.com/2012/12/map.jpg?w=1700
changez le paramettre 2000 a la fin de l'url pour avoir la taille que vous voulez.

je l'insère ici en plus petit ducoup

L5R - Campagne Ronal Map

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/


Dernière édition par atreyou78 le Mar 14 Juil 2020 - 17:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Al'Hun
Ancien
Al'Hun

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 01/05/2016

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyLun 29 Juin 2020 - 21:35

Mon résumé de lecture : city of stories

J'ai lu une bonne partie du bouquin et j'ai fait un petit mapping des personnages de la ville, j'ai pas encore fini de lire les descriptions des lieux.

https://mm.tt/1551860236?t=16uuJyNoZA

En résumé :
- Les scorpions sont les maîtres à bord et aucun clan n'est en mesure de contester leur suprématie actuellement.
- Il y a bien quelques tension entre la famille Shosuro qui détient tous les pouvoirs, et les ambitieux Bayushi mais ça reste entre scorpions.
- Les Licornes sont bien implantés, comme dans toutes les villes commerçantes,
- Certaines Licornes vouent une véritable haine aux Scorpions - comme la famille Otaku.
- Ces 2 clans bataillent pour avoir la main mise sur les commerçants et les profits qu'ils génèrent.
- Fun fact : La fille de la Gouverneur devait se marier au fils ainé de la principale famille Licorne, mais ce dernier est mort d'une overdose d'opium dans le maison de thè des Scorpions... c'est moche et c'est pas forcément anodin...
- Chacun de ces clans a une maison de geisha réputé sur l'île des larmes.  

- Les autres clans sont mineurs mais certaines personnes atypiques méritent une visite, ils ont l'air trop 'clean' pour avoir leur place dans Sin City du Rokugan.

- Les principaux marchants sont affiliés aux scorpions,
- Le trafic et la distribution d'opium qui inonde l'empire semble aux mains des familles Scorpions de la ville, difficile de savoir si les autres clans peuvent croquer à cette manne.
- Le gang "Fade" des bandits de grand chemin bien balaise. Trop balaise même pour exister sans un soutient externe, et ils s'attaquent exclusivement au Scorpions : sont ils sponsorisé par la Licorne pour perturber les trafic Scorpion, est-ce une histoire de vengeance ou encore un autre outsider?
- Il y a un gang de Ninja et une sorte de cambrioleur-gentleman , mais je ne vois pas bien en quoi ils sont réellement dangereux, c'est peut être la surface d'un truc plus gros.

En gros, s'attaquer au trafic d'opium c'est s'attaquer aux grosses familles de la ville, qui sont de notre notre clan.
Donc :
> que l'on parvienne ou pas a stopper le trafic, le clan Scorpions perd la face dans les 2 cas, il va donc falloir inventer une solution acceptable...
> résoudre dans un 1er temps le problème du gang Fade pourrait être un bénéfice double : le clans scorpions et les commerçants nous seraient reconnaissant , et on prouve à notre boss qu'on fait du bon boulot.
> a voir ensuite comment on gère le problème de l'opium en bonne intelligence.


Par contre je ne trouve aucune information concernant des démons et la nuit des milles cris (ou un truc du genre). Peut être une piste avec Iuchi Sadako, une samourai de la Licorne qui a connait des histoires fantasques et effrayantes sur des monstres et le culte secret du Seigneur de la Lune (aucune idée de ce que c'est) ?

atreyou78 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Al'Hun
Ancien
Al'Hun

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 01/05/2016

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMar 30 Juin 2020 - 18:00

Les fables de Bayushi Guwahime, pour l'éducation du petit Scorpion

Le Lion et le Scorpion

Il était une fois un Lion, qui dormait dans un champ ensoleillé.
Un Scorpion s'approcha et lui dit: "Tu es si grand, Lion. Tu es sûrement la créature la plus imposante de toutes."
Le Lion répondit : "Effectivement, je pense que c'est le cas."
"Et tu es sûrement la plus brave et la plus forte de toutes les créatures." poursuivit le Scorpion.
"C'est ce que l'on dit" répondit le Lion.
"Mon seul avantage, c'est mon dard empoisonné, dit le Scorpion. Et je suppose que tu pourrais m’écraser avant que je ne te pique, ne serait-ce qu'une fois."
"Je le pourrais, en effet, et fort facilement." dit le Lion en se redressant et s'étirant.
"Mais si de fait je te pique, je serais étonné que tu t'en rendes même compte."
Le Lion regarda la petite créature avec curiosité: "Peut-être. Mais je crois que je vais t'écraser maintenant, petite chose, afin que tu n'en aies jamais l'occasion."
"Mais, ô grand Lion, dit le Scorpion en souriant,je t'ai piqué il y a déjà cinq minutes."
Et le Lion n'eut plus rien à dire.


La Grue et le Scorpion

Il était une fois une Grue et un Scorpion assis au bord d'une rivière.
La Grue dit: "La façon dont la nature accorde ses bienfaits aux différentes créatures ne cesse de m'étonner."
Le Scorpion jeta un coup d’œil soupçonneux à la Grue: "Qu'est ce que tu veux dire?"
La Grue sourit et dit: "Regardes-moi. Regarde mes ailes et mes plumes magnifiques. Je sais voler et nager. Regardes la perfection de mon cou et l'éclat de mon regard. Toutes les créatures du monde m'envient."
Puis la Grue se pencha vers le Scorpion et dit: "Regardes-toi. Tu n'as que ta queue pour toi."
"Certes, dit le Scorpion, mais cela signifie uniquement que tu as tout à perdre quand moi, j'ai tout à gagner. Quand tu seras vieille et que tu auras perdu tes plumes, tu ne pourras plus voler. Et quand tu seras devenu grosse et à moitié aveugle, tu ne pourras plus nager. Alors, tandis que tu feras le compte de tout ce que tu auras perdu, moi je ferai la liste de tout ce que j'aurai gagné."
Et la Grue n'eut plus rien à dire.


Le Crabe et le Scorpion

Un jour, il y a bien longtemps, le Scorpion arpentait le sable d'une plage avec son frère le Crabe.
"Dis-moi Scorpion, commença le Crabe, tu as trompé le Lion, et tu as trompé la Grue, mais moi tu ne m'abuseras pas. Car je suis en sécurité, bien à l'abri dans ma carapace et même ton dard empoisonné ne saurais m'y atteindre."
Le Scorpion regarda ladite carapace et opina prudemment : "C'est vrai, mon ami. Mais quel dommage que tu soit prisonnier de cette geôle si peu maniable."
"Quoi? dit le Crabe. Mais ce n'est pas une prison c'est ma demeure."
"Bien sûr, répondit en souriant le Scorpion. Et c'est ce que tout le monde te dit. Mais si cette carapace n'était pas une prison, tu pourrais l'ôter quand cela te chante. J'ai entendu dire qu'on t'avais lancé une malédiction et que tu avais été condamné à passer le reste de ta vie à transporter ta propre prison sur ton dos."
Le Crabe répondit: "Je peux m'en débarrasser quand je veux!"
Le Scorpion hocha tristement la tête et dit: "Je ne manquerai pas d'en informer chacun."
Le Crabe piétina le sable et répéta: "Je peux m'en débarrasser quand je veux!"
Le Scorpion dit: "As-tu seulement essayé?"
Le Crabe s'arrêta, enleva sa carapace et la jeta au sol.
Le Scorpion sourit tandis qu'ils se dévisageaient.
Et le Crabe n'eut plus rien à dire.


La Licorne et le Scorpion

Un jour, la Ki-rin gambadait dans un champ. Sa Sœur, la Grue, lui avait bien dit de se méfier du Scorpion, mais la Ki-rin était si occupée à folâtrer, courir, sauter et découvrir toutes les nouvelles choses de cet univers qu'elle n'avait qu'a moitié écouté la mise en garde de sa sœur.
Tandis qu'elle gambadait ainsi, une créature grimpa sur un rocher pour regarder.
La KI-rin vit la créature et dit : "j'ai vu la fleur, j'ai vu l'arbre et j'ai vu le cheval, mais toi, je ne t'ai jamais vu. Qui es tu?"
La créature répondit: "Je suis la Vérité."
La Ki-rin sourit: "Je suis enchanté de faire ta connaissance, ami Vérité. As tu vu le Scorpion? Ma sœur m'a dit de m'en méfier, mais je ne sait pas à quoi il ressemble."
"Oui, je connais le Scorpion, répondit la Vérité."
"Peut tu me dire à quoi il ressemble?"
"Bien sûr. Cherchons le ensemble. Si tu me faisais monter sur ton dos, nous irions bien plus vite que si nous devions marcher tous les deux."
"Excellente idée, dit la Ki-rin. Grimpe sur mon dos et mettons nous en route."
Vérité monta donc sur le dos de la Ki-rin et ensemble ils se mirent à la recherche du Scorpion.
"Alors, demanda la Ki-rin, à quoi ressemble le Scorpion?"
"Il a deux pinces pointues, dit la Vérité."
La Ki-rin jeta un coup d’œil aux deux pinces pointues de la Vérité et dit: "Ah, Je vois."
"Et il a beaucoup de pattes."
La Ki-rin jeta un coup d’œil aux pattes de la Vérité et dit: "Ah, Je vois."
"Et sa queue a un dard empoisonné."
La Ki-rin jeta un coup d’œil à la queue de la Vérité et dit: "Mais dis moi Vérité, il te ressemble étrangement!"
La Vérité sourit et dit: "Oui, effectivement."
La Ki-rin rit : "Quelle chance j'ai eue de te rencontrer avant lui!"
Le Scorpion hocha la tête : "En effet."
Et la Ki-rin n'eut plus rien à dire.


Le Phénix et le Scorpion

Le Scorpion vint un jour voir le Phénix dans son repaire montagneux et lui dit : "J'ai un présent pour toi."
Le Phénix eut un mouvement de recul : "Surement pas. Je te connais, frère Scorpion, je sais tout de toi. Je ne veux pas de ton présent."
"Vraiment? Dit le Scorpion en posant le paquet sur le sol. Alors je vais le laisser là. Si tu n'en veux pas, je suis sur que quelqu'un l'acceptera."
Puis il disparut.
Le Phénix regarda le paquet et se dit: "S'il s'agit d'un piège et que je prends le présent, le Scorpion aura eu raison de moi. Mais si ce n'est pas un piège et si je ne prends pas le présent, le Scorpion aura aussi eu raison de moi. Que dois je faire?"
Le Phénix resta assis toute la journée à regarder le présent et à méditer : "Que cherche le Scorpion? Il a piégé le Crabe en utilisant sa colère contre lui et il a piégé le Lion en se servant de son orgueil. Il a piégé la Ki-rin en tirant parti de sa naïveté et il a piégé la Grue en la flattant. Comment compte il me piéger, moi ? "
Et bientôt Dame Soleil disparut à l'horizon et Seigneur Lune la remplaça dans le ciel et le Phénix n'avait toujours pas bougé d'un pouce. Il était figé sur place, perdu dans ses méditations concernant le cadeau du Scorpion.
Le lendemain matin, il vit le Scorpion qui le regardait en riant.
Et le Phénix n'eut plus rien à dire.


Le Dragon et le Scorpion

Le Dragon alla un jour voir le Scorpion et lui dit : "J'ai vu de quelle façon tu as piégé le Lion."
Et le Scorpion hocha la tête.
Le Dragon poursuivit : "Et j'ai également vu comment tu as piégé la Grue."
Et le Scorpion hocha la tête.
Le Dragon poursuivit : "Et je t'ai vu piéger le Crabe."
Et le Scorpion hocha la tête.
Le Dragon poursuivit : "Et j’étais la quand tu as piégé la Ki-rin."
Et le Scorpion hocha la tête.
Le Dragon poursuivit : "Et je savais quel piège tu tendrais au Phénix."
Et le Scorpion dit: "Et tu es resté à ne rien faire."
Et le Dragon n'eut plus rien a dire.
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMar 7 Juil 2020 - 15:57

Qui peux faire le résumé de la partie s'il vous plait ?

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 8 Juil 2020 - 10:37

Fiche de personnage non joueur de Shinjo Iruko:
lien fiche PNJ Shinjo Iruko

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMar 14 Juil 2020 - 17:11

Fiche de personnage non joueur de Kocho:
kocho

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyVen 17 Juil 2020 - 13:36

Aide de jeux sur le clan du scorpion
aide de jeux expurgé. clan book expurgé

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyLun 21 Sep 2020 - 21:16

Aide de jeux et parchemins remis par Doji Satsumé:

Ryoko Owari Toshi

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ckoki
Avorton
Ckoki

Nombre de messages : 14
Localisation : Boucles de la Seine
Date d'inscription : 17/02/2018

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Epokku 2 - dai 1-shō - Cité des Histoires Ryoke Owari   L5R - Campagne Ronal EmptyMar 22 Sep 2020 - 22:34

エポック2-第1章
Epokku 2 - dai 1-shō

Guillaume : soshi yoshitaka
Alain: bayushi myamoto
Franck: Shosuro Zorigan
Nico: soshi otori osano
Cyrille: Shosuro Masa

Note aux joueurs: à ceux qui douteraient encore que mon personnage est une grosse enflure, cette ébauche de compte-rendu écrit de sa main vous le confirmera Smile

Très honorable Champion d'Emeraude
Veuillez trouver ci-dessous le compte-rendu des derniers évènements qui ont marqué mon arrivée à la Cité des Histoires (ou plutôt des Secrets) - Ryoke Owari.

La fin de cette curieuse histoire du Vampire qui Rit a pris plus de temps que prévu pour s'assurer que la Paix de l'Empereur ne soit pas troublée. Mes efforts pour que cette histoire déplorable soit oubliée du peuple ont été couronnés de succès mais expliquent mon retard pour mon arrivée à Ryoke Owari.
J'ai malheureusement raté la rencontre prévue avec les autres Magistrats d'Emeraude (mes anciens compagnons que j'avais rencontrés il y a plusieurs années lors de cette affaire de parchemins magiques de triste mémoire).
Néanmoins, je me hâtais vers la demeure du principal marchand du clan de la Grue, Doji-Tsumetsu et y arrivais au moment même où mes collègues entraient dans cette maison.

A cet instant précis, je vis mes compagnons ainsi que l'ensemble des gens présents autour de la maison titubèrent et, lentement, s'affalèrent au sol en quelques instants. Moi-même, je sentis une torpeur irrémessible m'envahir. Je n'au que quelques instants pour me glisser dans un fourré avant de m'évanouir.
Quelques instants plus tard, je me réveillais aussi brusquement que je m'étais endormi. Mes compagnons de noble stature se réveillaient également, alors que le reste des gens - de moindre extraction ou de nature inférieure - continuaient à dormir.
Je perçus l'espace d'un instant une silhouette sortir de la maison et disparaître au coin de la maison. J'eus une impression fugitive d'un homme petit, chauve et tatoué, habillé comme un moine et portant dans son dos un katana au fourreau bleu.
Un regard sur la lune m'apprit que ce sommeil surnaturel n'avait duré que quelques minutes.

Alors que j'hésitais entre joindre mes collègues ou suivre ce curieux personnage furtif, de grands cris de terreur se firent entendre, suivis immédiatement par le kiaï de mes collègues. Je reconnus immédiatement le cri de guerre de mon collègue  Shosuro Zorigan, toujours fidèle à ses habitudes de courage martial. Je me hâtais donc pour pénétrer - avec précaution - dans la demeure de Doji-Tsumetsu.
En temps normal, j'aurais pris la peine d'examiner cette demeure qui était, comme la plupart des habitations bénéficiant des artisans célèbres du clan de la Grue, était de toute beauté. Mais, là, le spectacle qui m'attendait me sidéra l'espace d'un instant: cinq onis de la taille d'un gros chien à mi-chemin du kami et de l'araignée s'attaquaient à la maisonnée.
Mi-hommes, mi-bêtes, ils frappaient de leurs griffes ou de leur wakisashi ; une malheureuse servante venait d'être éventrée. Une autre était en proie à des attouchements lubriques d'un autre Oni.
Mes collègues étaient en combat avec ces ignobles créatures. Je pus facilement aider mes collègues en utilisant mes armes à distance, puis mon kusarigama.  Shosuro Zorigan se distingua comme il sied à un bushi qui s'est formé auprès du clan qui porte le plus gros fardeau de la lutte contre l'Outremonde.  Bayushi Myamoto se comporta en bushi : son style semblait presque magique tant il était efficace. Soshi Yoshitaka sut également utiliser les voies du mage et du guerrier. Soshi Otori Osano semblait moins à l'aise dans ces combats rapprochés: ce qui se confirma hélas plus tard, mais n'anticipons pas.
La victoire remportée au rez-de-chaussée (au prix de légères blessures pour Bayushi Myamoto, Soshi Otori Osano et Soshi Yoshitaka, un peu plus sérieuses pour Shosuro Zorigan), nous nous précipitions ensuite à l'étage pour répondre aux cris d'alarme.
Shosuro Zorigan resta au RDC le temps d'effectuer les premiers soins. Je fermais la marche en restant attentif à une embuscade qui nous aurait pris à revers.



L5R - Campagne Ronal Doji_o10
Doji Oruku


Les femmes de la maisonnée s'étaient barricadées dans une pièce. Spectacle de désolation de ces malheureuses hurlantes et projetant flacons et vases sur un Oni monstrueux de la taille d'un varan géant. Celui-ci, curieusement, ne s'attaquait pas à ces femmes désemparées mais fouillait sans vergogne la chambre principale.
Mes collègues m'expliquèrent ensuite qu'ils avaient déjà rencontré cette bête monstrueuse dans une auberge où, là aussi, elle semblait à la recherche d'un objet, apparemment sans succès, vu ses sifflements frustrés.
Notre mage se tient prudemment à distance des griffes et des crocs redoutables de cet Oni et jeta sur lui un premier sort.
L'Oni, plutôt que d'entamer le combat, en conformité avec sa nature lâche et sans honneur, préféra fuir en pulvérisant le plafond de la pièce. Mes collègues me rapportèrent que c'était un comportement habituel qu'il avait déjà effectué dans l'auberge après, là aussi, une recherche infructueuse effectuée par ce monstre.
Pendant que les mages calmaient les femmes en proie à une crise d'hystérie collective (réaction bien justifiée vu l'apparition de ce monstre d'Outremonde mais, somme toute, banale pour cette gent femelle), j'escaladais le trou dans le plafond et vit au loin l'Oni sautant de toit en toit avec des sauts de plus de 5 ken en se dirigeant vers l'Ouest.
C'était là un comportement anormal pour ces bêtes animées par leurs instincts les plus bas. Je me dis que ce monstre avait été sans doute invoqué par un mage noir qui lui imposait ce comportement dépassant leur intelligence habituelle. Mes collègues me confirmèrent avoir aussi émis cette hypothèse.

L5R - Campagne Ronal Vioc10
Père de Doji Tsumetsu

Au coin d'une rue proche, j'aperçus encore cet étrange personnage de petite taille, vêtu de façon monacale, qui transportait dans son dos un  katana d'un bleu superbe peu courant, qui semblait déplacé sur ce personnage austère recouvert de tatouages. Il perçut mon regard et disparut immédiatement.
J'hésitais à le poursuivre: l'avenir me prouva que cela aurait été peine perdue. Je redescendis dans la maison du marchand.

Doji-Tsumetsu était complètement réveillé, ainsi que ses gardes. Ceux-ci, dans une démonstration un peu puérile, demandèrent à faire seppuku pour pallier à leur honte de n'être pas intervenus plus tôt. Le marchand, dans un acte de mansuétude peu compréhensible, les en dissuada. J'aurais été intéressé de voir si ces gardes auraient été aussi incompétents pour surmonter la douleur d'un seppuku que pour protéger leur maître.
Le marchand fit quérir des objets magiques pour nous récompenser. Il s'agissait des fameux tsangusuri, objets à la magie éphémère, fruits de la tradition ancestrale de la famille Asahina du clan de la Grue.
Nous refusâmes évidemment: l'accomplissement de notre devoir étant une récompense nécessaire et suffisante. Soshi Otori Osano finit par accepter de conserver ces objets en dépôt pour les protéger.
Je fus surpris par sa décision tout d'abord mais pensai qu'il souhaitait ainsi permettre au clan de la Grue de nous fournir des instruments nécessaires pour notre lutte contre cette magie noire.  
Mais il préféra garder tous ces objets magiques par devers lui. Cette décision semble incompréhensible alors que certains objets ne pouvaient lui être utiles (et auraient mieux convenu à certains de mes collègues.. Ou moi-même). J'avoue avoir eu des doutes en mon for intérieur quant à son honnêteté et soupçonnait quelque appât du gain dans son caractère. Sa fin tragique plus tard (mais n'anticipons pas comme je le disais plus haut) me pousse aujourd'hui plutôt à y voir sa conscience de ses limitations et une tentative (pathétique vu ce qui s'est produit plus tard) de pallier à ces limitations avec ces objets magiques. Cela me semble plus cohérent avec son comportement arrogant et cassant qui déclenchera les tristes évènements que je narrerai plus tard.

L5R - Campagne Ronal Papier10
Papier

Après quelques échanges, il nous semblait clair que cet Oni recherchait des objets amenés là pour le Festival des Ancêtres. Il s'avéra rapidement que notre hypothèse collective était la bonne : le katana que j'avais vu sur cet étrange moine était bien en la possession de ce marchand et avait disparu. Nous avions là deux groupes à la recherche de ce sabre.
Il est possible aussi que d'autres objets soient aussi dans la liste. Un masque, peut-être?
Dans ce cas, cette bête immonde allait continuer ses recherches. Il nous fallait rapidement trouver quelle serait le prochain endroit visité et s'y trouver pour l'occire.

Nous décidâmes de partir sur le champ vers un entrepôt de la Licorne qui se trouvait à proximité.
Un dernier détail qui permit à la fois d'expliquer notre sommeil magique et qui me conforta sur mon opinion sur Soshi Otori Osano. Le père du marchand, Doji Ukidanu, un vieillard enjoué malgré les stigmates de l'âge, nous proposa une partie de go. Le premier mage accepta, montrant là une assurance disproportionnée à ses talents en la matière. Le vieillard montra sa compétence en utilisant des approches complexes et peu usitées, mais laissa gagner Soshi Otori Osano pour lui éviter une perte de face et nous remerciait ainsi de notre dévouement à notre devoir.
En cadeau, le vieillard remit au premier mage un petit sablier d'argent brisé qui ne contenait plus que deux ou trois grains d'un sable qui brillait d'une façon étrange. Le premier mage les fit tomber au sol et tituba l'espace d'un instant: le mystère du sommeil magique se trouva donc expliqué.
En chemin, je relatais ce que j'avais vu sur ce moine tatoué. Ma description du katana convainquit Zorigan-san qu'il s'agissait bien du katana recherché.

Accompagné d'un samouraï de la Grue (dont le nom m'échappe mais il est sans importance), nous parvînmes rapidement à l'entrepôt de la Licorne. Trop tard apparemment? Un trou béant dans le plafond nous prouva que la créature était entrée puis ressortie. Elle avait fouillé certaines caisses qui contenaient du matériel pour la fête de ce soir: confettis ; lampions ; etc.
Un interrogatoire plus poussé permit de couper aux jérémiades des gardes et du marchand de la Licorne (un individu dont les gémissements incessants sur la perte de ses biens étaient bien en accord avec son métier) et de comprendre que la créature avait fouillé cet entrepôt avant d'attaquer la maison de Doji Tsumetsu.
Il nous restait deux entrepôts à fouiller: celui du Crabe et celui du Scorpion. Celui du Scorpion étant beaucoup plus proche, nous avançâmes rapidement vers celui-ci.

En chemin, j'attachait rapidement des grelots de carnaval à mon arme grappin pour tenter de l'enrouler sur l'Oni et le suivre plus rapidement dans sa fuite. J'avais quelques doutes sur cette tactique mais un plan faible est meilleur que pas de plan du tout.

Nous arrivâmes rapidement à l'entrepôt du Scorpion. Il s'agit d'une grande bâtisse sécurisée, Un entrepôt de deux étages au bord de la Baie de l'Honneur Noyé. Une porte principale où deux gardes en armure légère se trouvaient. Aucune fenêtre sur la paroi principale.
Les deux shugenja et Bayushi Myamoto décidèrent d'interroger les gardes à l'entrée. Le samouraï de la Grue, Zorigan-san et moi décidâmes de contourner le bâtiment pour voir si il y avait des traces d'effraction de l'Oni comme dans l'entrepôt précédent.
Pendant que nous avancions le long du côté de l'entrepôt, lui aussi sans fenêtre, et sans trace de dommages, Soshi Otori Osano, arguant de sa qualité de magistrat d'Émeraude  et de son appartenance au clan du Scorpion, exigea de fouiller l'entrepôt.
Après une hésitation, les deux gardes ouvrirent les portes et s'inclinèrent pour laisser entrer les deux shugenja et le Bayushi Myamoto.
Son arrogance ayant apparemment payé, Soshi Otori Osano entra sans se méfier, suivi par Soshi Yoshitaka et Bayushi Myamoto.
Ils découvrirent un intérieur classique pour un entrepôt: un grand hangar, encombré de caisses et de paniers, éclairé par des torches et quelques rares fenêtres au niveau du premier étage donnant sur la Baie.
Le RDC était d'un seul tenant. Le premier étage était lui divisé en deux.
Un escalier au fond de l'entrepôt, prés de la paroi contre la Baie, montait vers une balustrade qui courait sur trois côtés du bâtiment. Sur la droite, le premier étage était fermé constituant probablement des bureaux (ce qui se confirma ensuite).

L5R - Campagne Ronal Mao10
Shosuro Chizaro

Mes collègues ne purent en voir davantage, car, arrivés au milieu de la pièce, une voix hurla: "Des magistrats ! Tuez-les tous ou nous sommes perdus !".
Avec une vivacité qui trahissait un entraînement militaire, trois archers se mirent en position, deux  sur la balustrade gauche et un sur la balustrade eu fond de la pièce en haut de l'escalier. Trois bandits en armure se ruèrent du fond de l'entrepôt sur les deux shugenja et le bushi. Les deux gardes (qui étaient restés dans le dos de mes collègues sans méfiance) bloquèrent la porte et foncèrent à leur tour.
De notre côté, dans l'allée, à l'extérieur de l'entrepôt, le samouraï de la Grue et le Zorigan-san se ruèrent vers la porte de l'entrepôt. Me doutant qu'elle serait bloquée, je lançais mon grappin pour passer par le toit.

Pendant ma progression discrète sur le toit, le combat fit rage dans l'entrepôt.
Bayushi Myamoto, faisant honneur à notre clan, se mit rapidement à l'abri dans un coin de l'entrepôt sous le coin de la balustrade. Maigre rempart mais ce faible avantage fut décisif par la suite.
Soshi Otori Osano, confirmant mon jugement sur sa faible expérience du combat, tenta de jeter un sort mais fut frappé avant de pouvoir le lancer. Yoshitaka-san lança un sort plus adapté qui lui permet de se défendre avec plus de vivacité.
A deux contre un en corps à corps, les shugenja ne purent que succomber, malgré les efforts méritoires de Yoshitaka-san. Cela permit cependant à Bayushi Myamoto de lancer sa contre-attaque et de se ruer dans l'escalier pour se débarrasser du premier archer.
J'arrivais à une fenêtre par le toit et me mis en position pour frapper l'archer quand Bayushi Myamoto s'en débarrassa prestement.
Je lui enjoignais de fuir par la fenêtre pour aller chercher des renforts ou, au moins, de pouvoir rapporter ces méfaits aux autorités mais il m'exhorta à le rejoindre dans le combat. N'étant pas du même niveau que lui et craignant de le gêner dans son combat, je dus décliner avec regrets. Il me demanda alors d'aller chercher des renforts. Avec une pensée rapide pour la beauté de son sacrifice, mais le cœur lourd de devoir renoncer au combat pour accomplir mon devoir,  je me retirai donc sur le toit pour rejoindre la rue principale.

A ce moment, le bushi de la Grue et Zorigan-san parvinrent à briser la porte barricadée et à pénétrer dans l'entrepôt. L'espoir changeait de camp et je me hâtais de traverser le toit pour les rejoindre.

Les trois bushi combattirent avec compétence. Rapidement, il ne resta plus que deux bandits qui se rendirent en implorant notre pitié.
En méditant sur le Vide, je parvins à sauver Yoshitaka-san malgré mon absence de connaissances médicales. J'avais eu l'occasion de stopper l'hémorragie d'un jeune veau qui avait été attaqué par des renards affamés. L'opération était finalement tout aussi proche pour sauver notre Yoshitaka-san.
Quant au premier shugenja, hélas ! Ses faiblesses l'avaient conduit au trépas. Il restera, bien sûr, la mémoire d'un homme courageux qui s'était sacrifié pour son devoir. Une mort honorable sans nul doute.
Espérons que notre prochain chef sera plus expérimenté ou au moins plus lucide sur ses limites.
Bayushi Myamoto récupéra la sacoche des tsangusuri (objets magiques) laissés à notre garde par Doji-Tsumetsu.



Il nous fallait prendre des décisions rapides.
D'une part, l'Oni ne semblait pas avoir attaqué cet entrepôt mais il nous restait une pièce à fouiller à l'étage, une pièce où s'était terré le chef des bandits avec deux de ces sbires.
Fallait-il quitter l'entrepôt et aller à celui du Crabe ? Ou finir de fouiller celui-ci au risque d'un affrontement mortel considérant nos blessés ? Seuls restaient valides le guerrier du Crabe, celui de la Grue qui montait des signes d'impatience - n'ayant pas tiré profit de la leçon de la hâte intempestive du regretté Otoro Osano - et moi-même.

Un samouraï est toujours prêt à faire le sacrifice final si la cause le rend nécessaire. Zorigan-san et moi remontèrent l'escalier vers la pièce fermée du premier étage.
Zorigan-san se positionna avec son arc à distance de tir de la porte. Je me rapprochais en silence de cette porte.
Une faible lumière passait sous la porte, parfois masquée par l'ombre d'un homme derrière elle. Je préparais ma sarbacane et jetai un œil par la serrure. A ma surprise, un autre œil me regardait. Il ne me fallut qu'un instant pour décocher un dard à travers la serrure dans cet œil indiscret.
Avec un cri lamentable, le bandit ouvrit la porte pour se battre. Un reste d'intelligence lui fit éviter de se ruer vers moi. Malheureusement pour lui, il était ainsi parfaitement aligné dans la ligne de tir Zorigan-san qui, d'un jet magistral, l'envoya aux Enfers.

La salle était divisée en deux. Dans la première partie, outre le cadavre du bandit, un autre bandit à l'air terrorisé semblait ne pas constituer de menace immédiate. Une grande tenture divisait la pièce. Après l'avoir écarté, nous nous trouvâmes en face d'une grille qui protégeait une zone réservée aux objets précieux.
Avec l'aide du Vide, je parviens à ouvrir cette serrure, nous donnant accès la zone protégée.
Dans cette zone, se trouvait un cercle d'invocation constitué de bols emplis de sang dans lesquels des bougies se consumaient lentement. En son centre, un vieillard psalmodiait dans une langue inconnue. Utilisant mes armes de jet, je tentais de frapper le mage. Sans succès: un mur invisible ralentit puis stoppa instantanément mes attaques. Nous essayâmes de percer cette paroi sans succès par différents moyens physiques et magiques. Zorigan-san monta même sur le toit pour faire tomber un morceau de plafond mais là aussi sans succès.

Le garde restant fut interrogé. Passant tour à tour de la colère hystérique à la terreur, il finit par nous apprendre que le vieillard dans le cercle était en fait le chef des bandits et, au départ de l'invocation, âgé d'une trentaine d'années. Ce rituel avait pour but de "donner un nom" à l'Oni avant la fin de la nuit. Que la puissance que cette prise de nom donnerait à l'Oni lui permettrait de détruire la ville et d'ouvrir un portail démoniaque.
Je vous livre ces informations sous réserve car ce bandit interrogé était à la limite du délire la plupart du temps (et souvent du mauvais côté de la limite).
Zorigan-san nous héla du toit: il avait aperçu le moine tatoué sur un ponton à quelques rues de l'entrepôt. Nous décidâmes tous de le rejoindre.

Cet étrange personnage nous attendait avec un sourire énigmatique sur le ponton. Nous nous approchâmes lentement, puis nous arrêtâmes à distance prudente nous préparant à un piège éventuel.
Ce "moine" se présenta comme Togashi Itoko, un "ise zumi", sorte de "moine" du Dragon. Ses paroles à double sens étaient certes poétiques mais difficiles à rattacher à notre affaire.
Nous comprîmes qu'il nous fallait nous hâter, qu'il ne restait plus qu'un lieu à visiter, l'entrepôt du Crabe, et que le katana, la Lame des Secrets, était en la possession de Murmure, un marchand à la réputation douteuse de faussaire.
Après avoir livré de façon très frustrante ces bribes d'information, le moine sauta sans effort en haut d'un pilier du ponton à près d'un ken de haut, balbutia quelques platitudes poétiques (confirmant sans effort la réputation de l'Ordre de Togashi d'être à la fois obscur, excentrique et énigmatique) et se laissa tomber dans la baie où il disparut.

L5R - Campagne Ronal Togash10
Togashi Ikyoto

Honorable Champion, ces quelques notes pour vous informer avant notre départ…

… Suite au prochain épisode


Sama
Comme convenu, une copie de mon rapport préliminaire au Chevalier d'Emeraude.
J'ajoute à votre attention que la situation rencontrée dans l'entrepôt du Scorpion apparemment géré par un groupe de bandits bien armés et entraînés me fait poser certaines questions:
Notre Gouverneur Shosuro Hyobu a-t-elle vraiment délaissé la gestion courante des affaires à ce point ? A-t-elle été trahie par Soshi Seiryoku qui gère les marchands pour le clan?
Ces ruffians qui nous ont attaqué tout en sachant pertinemment que nous étions du même clan ? Y a-t-il un lien avec la bande de "Fade" ? Leur entrainement militaire pourrait le faire penser.
Je suis inquiet de savoir que certains membres d'un autre clan (le samouraï de la Grue) ont vu cette insuffisance dans notre gestion. Si vous souhaitiez éliminez cette gêne, n'hésitez pas à m'en faire part: je trouverais une occasion adéquate (c’est-à-dire discrète et définitive).

L5R - Campagne Ronal Shosur10
Shosuro Masa

Al'Hun et atreyou78 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Premier Ministre
Grand Ancien
Premier Ministre

Nombre de messages : 2006
Age : 49
Date d'inscription : 19/12/2005

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 14 Oct 2020 - 13:17

Le combat dans l'entrepôt venait de prendre fin depuis seulement quelques instants.

Grâce à son excellente constitution, Yoshitaka se remit rapidement de blessures qui auraient occis n'importe quel autre mortel.
Mais il venait de laisser quelque chose dans cette embuscade. Plus qu'un frère Shugenja, un idéal.
Se faire ainsi attaquer par des membres de son propre Clan, en arborant l'insigne d'un Magistrat d'Emeraude agissant donc pour le compte du Chevalier d'Emeraude (et donc directement de l'Empereur) était pour lui inconcevable.
Il jeta à terre son masque d'Oni et le brisa d'un coup de pied, proférant que dorénavant, on le connaîtrait sous le nom du Scorpion sans Masque (après tout, il y a bien un Honnête Scorpion...).
Ultime douleur, Yoshitaka ne put adresser à un son ami défunt toutes les prières nécessaires au repos de son corps et de son âme, car le temps pressait. L'Oni allait bientôt pouvoir pleinement s'incarner, et il serait alors presque impossible à arrêter.

Zorigan opta pour une tentative d'interruption du rituel de Mao à l'étage de l'entrepôt. Malheureusement, une barrière magique empêchait d'accéder jusqu'à l'homme qui n'était déjà plus que l'ombre d'un être vivant. Avec les outils du bord (un serpette, un caillou et un hameçon), il commença à s'attaquer au plancher de la mezzanine pour faire tomber l'homme hors de sa protection invisible.

Pendant ce temps, le reste du groupe décida de se rendre à l'échoppe de Murmure, près de l'entrepôt du Clan du Crabe.
Dans les rues, les habitants de la ville faisaient la fête, célèbrant les ancêtres et convergeant vers le Temple d'Amaterasu.
Deux choses nous frappèrent à la vue de l'échoppe de Murmure : d'une part son apparence à moitié délabrée, comme si son équilibre n'était garanti que par les murs des deux bâtisses mitoyennes, et d'autre part la porte d'entrée entrouverte.
La maison était plongée dans les ténèbres.
Comme à son habitude, Masa décida de grimper par les murs extérieurs plutôt que par la porte d'entrée pourtant prévue à cet effet. De leur côté, Myamoto et Yoshitaka firent fi de cette lâche mesure de prudence et pénètrèrent au rez-de-chaussée, où ils entendirent des grognements dans la pièce du fond. Trois Onis canins fouillaient la pièce, plus un autre qui se trouvait à l'étage. A peine nous virent-ils qu'ils s'enfuirent lâchement.
Sous un tapis, une trappe s'ouvrait sur un réduit contenant des kokus, un rouleau de comptabilité indiquant les marchandises achetées et vendues, ainsi qu'un autre rouleau vierge et un masque de porcelaine blanc, et fendu. Grâce à ses connaissances mystiques renommées, Yoshitaka remarqua aussitôt que le masque était maudit, et donc dangereux.

A la fin du rouleau de comptes, une annotation de la main de Murmure précisait que le temps pressait car l'Oni arrivait. Seule l'Epée pouvait le stopper. Murmure devait retrouver Suruko en vitesse. Celle-ci se trouvait à la Maison des Nénuphars, une maison de joie sur l'Ile de la Larme. Plus précisément, la plus récente maison de Geishas de la Cité puisqu'elle n'a qu'une quarantaine d'années.

La technique martiale de Zorigan s'avérant probablement nécessaire, le groupe repartit le chercher, et s'aperçut que ce dernier n'avait pas beaucoup avancé dans sa tâche de démolition du planche de l'étage de l'entrepôt. Pour le convaincre de nous suivre, nous lui suggérâmes qu'il trouverait probablement une hache sur l'Ile, et qu'il pourrait ainsi venir à bout de sa pénible tâche.
Se rendre sur l'Ile ne posait aucune difficulté. En revanche, il était obligatoire de déposer ses armes et ses parchemins de sorts à l'entrée. Aussi, Yoshitaka traversa le bras du fleuve par les airs, porté par les Kamis du Vent. Caché dans la pénombre, il attendit que ses compagnons le rejoignent pour leur remettre leurs armes, qu'il avaient emportées par devers lui.

Sur cette île des plaisirs, on pouvait voir, et entendre, de multiples manifestations de contentement. Les visiteurs à la recherche d'une étreinte ou d'opium avançaient masqués dans les rues, arborant le masque panier typique de la Cité.

A proximité de la Maison des Nénuphars, nous tombâmes sur Oruku, accompagné d'un homme à la noble apparence. Très beau, portant un kimono de satin rouge et vert ainsi qu'un bandeau de gaze sur les yeux, nous reconnûmes en lui le célèbre Miromoto Baki Sami Asa No Kisu, qui signifie en letton "Le Troubadour qui sent du bout", mais qui en nippon en revanche peut se traduire par "Le Baiser Froid du Matin".
La réputation de ce noble courtisan était connue dans tout l'Empire, ses Haïkus faisant se pâmer toutes les femmes, à part peut-être celles du Clan du Crabe.

En si honorable compagnie, nous pénétrâmes dans la Maison des Nénuphars, où nous fûmes accueillis par Bashiko, la tenancière. Il était alors 23 heures.
Il faisait très chaud à l'intérieur. Nous y fûmes très bien reçus, à la hauteur de notre rang, même si nous regrettâmes de ne pas pouvoir rencontrer Suruko, celle-ci étant déjà avec un convive.
Sama monta à l'étage pour la localiser, tandis que Myamoto s'attaquait au saké de l'établissement, vidant ses verres et ceux de Yoshitaka qui n'avait pas l'esprit à la fête. Une fois Suroko localisée, et effectivement en présence de Murmure, Sama revint nous chercher.

Nous pénétrâmes rapidement dans leur chambre. Murmure se saisit du katana volé pour se défendre, mais son absence totale de technique martiale confirmait qu'il n'aurait pas la moindre chance face à l'Oni, ni même n'importe quel autre adversaire.
Se sachant perdu et n'ayant guère d'alternative, Murmure nous révéla spontanément le fin mot de l'histoire. Ses trafics, les masques blancs de porcelaine des sectateurs de la Lune, et Dae-Doji, la seule arme capable de terrasser l'Oni.

Or quand on parle du loup, ou de l'Oni... Des cris en bas annoncèrent son arrivée.
Nous nous précipitâmes à sa rencontre, vaillamment. Sauf Sama, qui comme à son habitude préféra passer par la fenêtre. Cela lui permit néanmoins de rapporter le katana de Myamoto, que celui-ci avait caché au pied d'un arbre avant de pénétrer dans la Maison.
L'Oni était accompagné de deux de ses serviteurs, dont un qui fut presque aussitôt abattu.
Yoshitaka montra de nouveau l'étendue de ses pouvoirs mystiques en handicapant sévèrement l'Oni et son serviteur restant, laissant ainsi une chance aux valeureux qui oseraient l'affronter.

(s'en suit une scène de combat que je n'ai pas le temps de narrer, en-dehors du fait que Yoshitaka fit la passe décisive en ramassant et envoyant Dae-Doji à Baki pour l'assaut final, tandis qu'il esquivait magistralement les pitoyables assauts de l'Oni, qui s'il avait eu quelque honneur se serait aussitôt fait seppuku pour s'être montré aussi ridicule).

A la fin du combat, nous fîmes connaissance avec un samouraï du Crabe, qui était pendant ce temps venu à bout du second petit Oni, à mains nues (il craint pas la Macule ?). C'était un Chasseur de Sorcières du nom de Kuni Meishozo Misei. Il cherchait un homme gros portant un kimono marron, sans Mon.


Fin de l'histoire, désolé je suis pressé et de toute façon je n'ai pas pris plus de notes à la fin.

_________________
"Sire, la misère tue plus que les Ogres !"
-- Vauban

www.essentia-jdr.net

Classic aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
atreyou78
Ancien
atreyou78

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 25/08/2017

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal EmptyLun 11 Jan 2021 - 21:17

Franck,
As tu eu le temps de faire le compte rendu ?

merci

_________________
- Eclipse Phase
- Symbaroum
- Degenesys
- Shadowrun 4eme ed
- Legende des 5 anneau

un petit lien a la cool https://guide-prix.com/
Revenir en haut Aller en bas
Sid
Ancien
Sid

Nombre de messages : 483
Age : 41
Localisation : Le Port Marly
Date d'inscription : 27/08/2014

L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: séance décembre 2020   L5R - Campagne Ronal EmptyMer 13 Jan 2021 - 16:56

On pourrait croire que les samouraï venaient de livrer le combat de leur vie, mais la nuit était loin d'être terminée et le sentier du destin les portait inexorablement vers un péril plus grand encore.

Une fois la Lame des Secrets rendue à Doji Oruku, un bref repos autour d'une tasse de thé puis retour à l'enquête.
L'enjeu est maintenant de retrouver la cargaison de masques maudits avant qu'ils ne soient distribués à la population.

Les serviteurs de l'Empereur rendent visite aux personnes susceptibles de participer au complot ou d'avoir des informations cruciales.
Quand ils font mine de coopérer, c'est seulement pour détourner la suspicion sur un concurrent ou pour dissimuler leurs sombres intérêts.
Le dernier de la liste se permet même d'envoyer ses shugenja leur tendre une minable embuscade pour récupérer le masque cassé.
Terriblement déçus par ce membre perverti de la famille [nom?], les magistrats se promettent de s'occuper de lui une fois l'urgence passée.

A la prison, un coup de pouce du destin leur livre un des exécutants de la Mao qui s'est fait prendre par la garde pour conspiration nocturne.
Alors qu'une séance de motivation par la douleur ne donne aucun fruit, l'illumination vient du jade enchanté offert par Doji Tsumetsu.
Appliqué sur son tatouage impie, la pierre sacrée libère le corrompu de l'emprise démoniaque qui avilissait son esprit.
L'homme redevient un honnête citoyen qui dévoile l'emplacement du repaire des conspirateurs.

Nos infatigables magistrats font alors assembler une force conséquente de gardes et samouraïs pour aller mettre un terme au projet maléfique.

Hélas, ils arrivent trop tard. Le bâtiment investi cache un groupe de conspirateurs qui se rendent sans opposition.
Mais leur cheftaine subit l'épreuve du Jade sans rien dévoiler de plus qu'un sourire satisfait précédant de sinistres paroles.
Son esprit n'est pas libéré car c'est de son plein gré qu'elle a mené à bien le projet de ses maîtres démoniaques. Elle aime la haine.

Maintenant que les Magistrats d'Emeraude ont lamentablement échoué, doivent-ils convaincre les autorités de la ville d'instaurer un couvre-feu ou d'interdire le port du masque ?
Des questions qui résonnent douloureusement dans nos cœurs de joueurs en cette période de merde.
Zorigan en vient à penser qu'une bonne purge de cette cité avilie ne serait pas forcément un désastre.
Revenir en haut Aller en bas
http://lrworld.com
Contenu sponsorisé




L5R - Campagne Ronal Empty
MessageSujet: Re: L5R - Campagne Ronal   L5R - Campagne Ronal Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L5R - Campagne Ronal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À la Croisée des Fers :: A l'auberge :: Débriefings des parties-
Sauter vers: